Archibat 2021 : « Les architectes de Cote d’Ivoire veulent innover, défendre un « modèle ivoirien », Amon Joseph

Publié le
archibat-2021-les-architectes-de-cote-d-ivoire-veulent-innover-defendre-un-modele-ivoirien-amon-joseph Joseph Amon, président du CNOA lors de son discours à Archibat
Economie

Le président du conseil national de l’Ordre des architectes de Côte d’Ivoire appelle le gouvernement ivoirien à confier les travaux d’urbanisme du pays aux architectes ivoiriens.

La huitième édition du salon ivoirien de l’architecture et du bâtiment, Archibat a ouvert ses portes ce mercredi 8 décembre 2021 en présence du ministre de la Construction et de l’Urbanisme Bruno Nabagné Koné. Le président du conseil national de l’Ordre des architectes (CNOA) Joseph Amon a planté le décor de cet évènement tout en témoignant la volonté des architectes d’accompagner le gouvernement, représenté par le ministre, dans le « défi des grands changements et mutations des villes qui vont se réaliser indéniablement »

La fabrique de la ville aux professionnels

Sous le thème « la fabrique de la ville aux professionnels », les architectes de Côte d’Ivoire veulent souligner que les professionnels du cadre bâti (les architectes, les urbanistes, les ingénieurs conseils, les géomètres, les paysagistes, les industriels, les entrepreneurs, les promoteurs immobiliers et aménageurs fonciers, les géographes, les sociologues, les anthropologues, etc…,) ont un rôle important pour fixer des formes urbaines émergentes du pays.

Nous travaillons à la cohésion sociale

« Monsieur le Ministre, les architectes de Cote d’Ivoire veulent innover, défendre un « modèle ivoirien », en prouvant que nous sommes capables de nous moderniser, de comprendre le développement, la transformation et la mutation de notre cadre de vie et de nos cités. Ce faisant, nous travaillons à la cohésion sociale, car un Etat efficace, sous la gouverne du Président de la République Alassane OUATTARA et du Premier Ministre Patrick ACHI, ouvert sur le monde, où règnent l'enthousiasme et le sens du service, est le meilleur garant de l'adhésion de tous à la Nation. C’est fort de ce soutien que nous devons réinventer nos villes, c’est-à-dire permettre à tous nos concitoyens de créer sans se limiter et de donner libre cours à une innovation architecturale, culturelle, économique, sociale et sociétale », a souligné le président de l’Ordre des architectes qui parlait au nom de sa corporation.

Il a par ailleurs ajouté qu’un point lui sera donné à l’issue de cet évènement. Ce grand évènement qui réunit environ 300 exposants et 25 000 visiteurs prendra fin le samedi 11 décembre 2021.

Sandra KOHET