Côte d’Ivoire : Le ministre Adama Coulibaly dévoile les conclusions d’un récent rapport de la BAD concernant le financement des Pme

Publié le
cote-d-ivoire-le-ministre-adama-coulibaly-devoile-les-conclusions-d-un-recent-rapport-de-la-bad-concernant-le-financement-des-pme Le ministre de l’Économie et des Finances, Adama Coulibaly, parrain de la Finance S'Engage (FSE). (Ph: DR)
Economie

Les Petites et moyennes entreprises (Pme) ivoiriennes continuent de faire face à des contraintes au nombre desquelles, le manque de financement qui freine leur développement. L’édition 2021 de « La Finance S’Engage » a été l’occasion d’aborder cette problématique.

Le ministre de l’Économie et des Finances, Adama Coulibaly a parrainé la 5ème édition de « La Finance S’Engage » (FSE), un rendez-vous co-organisée par la Confédération générale des entreprises de Côte d'Ivoire (Cgeci) et la firme Entrepreneurial solution partners (ESP). Procédant à l’ouverture des travaux de cette rencontre, jeudi 16 décembre 2021, il a dévoilé les conclusions d’un récent rapport de la Banque africaine de développement (BAD), en ce qui concerne le financement des Petites et moyennes entreprises (Pme) ivoiriennes.

Révélations sur le financement des Pme ivoiriennes

«La Banque africaine de développement (BAD) a relevé, à juste titre, que le déficit annuel de financement des Pme se situait entre 3,9 (1 950 milliards Fcfa) et 4,2 milliards de Dollars US (2 100 milliards Fcfa) en Côte d’Ivoire, et que 58% de ces besoins de financement visent à soutenir principalement les dépenses en capital», a mentionné Adama Coulibaly. Il a souligné l’urgence de remédier à ces difficultés de financement de long terme, en vue d’arriver à créer une masse critique de Pme, à même de contribuer à la création de richesse et à la résorption du chômage.

« Innover dans le financement des Pme pour accélérer la relance post Covid-19 »

Le ministre Adama Coulibaly a salué l’initiative de la FSE qui, a-t-il dit, «constitue une contribution importante pour transformer durablement et positivement la problématique de l’accès au financement. Ce rendez-vous donne des éléments d’analyse et de perspective sur un sujet essentiel pour les stratégies des acteurs du privé comme les politiques publiques de développement».


Le ministre a fait remarquer que le thème de la 5ème édition de la FSE, à savoir: « Innover dans le financement des Pme pour accélérer la relance post Covid-19 » est donc fort à propos, dans la mesure où il servira de canal à la mutualisation de tous les efforts et permettra de créer des synergies d’actions pour mobiliser plus de financements pour les Pme.

Le forum sur le financement des Pme, organisé par la Cgeci et la firme Entrepreneurial solution partners, faut-il le noter, permet de réunir les acteurs de la vie économique afin de partager leurs expériences et de trouver, dans une démarche concertée, des idées nouvelles pour relever les défis du financement des Pme.

Irène BATH