Côte d’Ivoire: Le Dialogue public-privé s’ouvre à Bouaké

Publié le
cote-d-ivoire-le-dialogue-public-prive-s-ouvre-a-bouake Mariam Fadiga, 2ème à partir de la gauche, avec des autorités locale de Bouaké. (Ph: DR)
Economie

Le Comité de concertation État-Secteur privé (Ccesp) a procédé, mercredi 15 décembre 2021, au lancement officiel des activités du Comité local de concertation État-Secteur privé de Bouaké (Clcesp).

Le Comité de concertation État-Secteur privé (CCESP) a lancé officiellement les activités du Comité local de concertation État-Secteur privé de Bouaké (Clcesp). C’est la Préfecture de Bouaké qui abrite cette entité.

Le Comité de concertation État-Secteur privé (Ccesp), en sa qualité d’animateur du Dialogue public-privé (DPP) au niveau national, veut à travers cette action déployer le dialogue au niveau local, en vue d’une meilleure prise en compte des préoccupations des acteurs du privé.

Dialogue public-privé

«Avec le lancement des activités du Comité local de concertation État-Secteur privé de Bouaké (Clcesp), un autre pas important vient d’être franchi, face aux défis de la décentralisation. La concertation entre l’État et le Secteur privé apparaît comme un mécanisme dynamique de facilitation et d’amélioration de l’environnement des affaires », a indiqué le directeur de cabinet adjoint du ministère de l’Économie des Finances, Vassogbo Bamba, qui représentait le ministre de l’Économie et des Finances.


Le Secrétaire Exécutif du Ccesp, Mme Mariam Fadiga Fofana, a confié que ce processus se poursuivra certainement avec le démarrage l’année prochaine du troisième Clcesp, à savoir celui de Korhogo. Elle a également exhorté les membres du Clcesp de Bouaké à travailler en synergie « pour faire de cette plateforme un puissant levier de développement économique ».

Prix d'excellence

Le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (Cci- Ci), Touré Faman a salué les actions menées par le Ccesp qui consistent à recueillir les préoccupations du privé au niveau local. Il a souhaité que les comités locaux de concertation État-Secteur privé installés dans les pôles économiques soient mis en compétition à l’effet d’obtenir des prix d’excellence.

Le Préfet de la région du Gbêkê, Tuo Fozié, également président du Clcesp de Bouaké a pris part à cette cérémonie.

Le Clcesp de San-Pedro a, à travers l’intervention de Mme Linda Zraik, Présidente de la Délégation Régionale de la Cci-Ci, partagé son expérience de la concertation qui porte déjà des fruits.

I.B. (Avec sercom)