Côte d’Ivoire: Le Patronat ivoirien dresse un bilan satisfaisant de l’année 2021 et évoque les défis pour 2022

Publié le
cote-d-ivoire-le-patronat-ivoirien-dresse-un-bilan-satisfaisant-de-l-annee-2021-et-evoque-les-defis-pour-2022 Le président du Patronat ivoirien, Jean-Marie Ackah, entame la dernière année de son 2ème mandat. (Ph: DR)
Economie

Le président de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci), Jean-Marie Ackah a, dans son message de nouvel an, jeté un regard rétrospectif sur les faits marquants de 2021, afin d’aborder les défis de 2022.

«L’année qui vient de s’achever a été marquée par une redynamisation de l’activité économique dans le monde, en dépit de la persistance de la pandémie de Covid-19», tel est le bilan dressé par le président de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci), Jean-Marie Ackah. Dans son message de nouvel an dont Linfodrome a reçu copie, lundi 3 janvier 2022, le président du Patronat ivoirien rappelle que la croissance économique a, en effet, bondi à 5,9% selon le Fonds monétaire international (FMI).

Croissance forte en 2021

«En Côte d’Ivoire, 2021 aura été l’année du retour de la croissance forte, projetée à 6,5%, après le ralentissement de 2020. Tous les secteurs d’activités y ont contribué, les entreprises faisant montre d’une résilience accrue et de capacités indéniables de rebond», souligne Jean-Marie Ackah. Il a félicité les dirigeants d’entreprises qui ont contribué à l’atteinte de ces résultats.

Le président du Patronat ivoirien a affirmé que l’engagement des uns et des autres a permis de mettre en œuvre le programme d’activités de la Cgeci établi en début de mandat et dont les principaux axes étaient l’amélioration de la gouvernance de l’Organisation commune; le positionnement de ses adhérents au cœur de l’action patronale et l’amélioration de sa notoriété, ainsi que la consolidation de son image au plan national et international.

Jean-Marie Ackah a dit être déterminé à représenter les membres de l’Organisation dans toutes les tribunes où cela est nécessaire, et à continuer de porter la voix du secteur privé ivoirien sur toutes les grandes réformes et les principales problématiques qui interpellent tous, à savoir l’État, le secteur privé, et les Organisations régionales.

Prévisions de 2022

«C’est avec un réel optimisme que nous entamons l’année 2022. La Côte d’Ivoire, selon les prévisions, devrait consolider la résilience de 2020 et 2021, et relancer durablement sa croissance, projetée à 7,4% cette année, grâce à la bonne tenue des secteurs tertiaire et secondaire, et des investissements privés et publics», a noté le président Jean-Marie Ackah. Puis de confier que la Cgeci sera présente aux côtés des autorités ivoiriennes, par un fort niveau d’engagement et une solidarité renouvelés, «pour l’essor des entreprises, véritables créateurs de richesses et d’emplois, désormais au centre du Plan national de développement 2021-2025 en cours d’implémentation».

Irène BATH