Côte d'Ivoire

Café cacao : Les producteurs obtiennent 5 milliards de fonds covid-19 et suspendent leur mot d’ordre de grève

Publié le Modifié le
cafe-cacao-les-producteurs-obtiennent-5-milliards-de-fonds-covid-19-et-suspendent-leur-mot-d-ordre-de-greve Le président de l'Anaproci, Kanga Koffi (au centre) entouré de Koné Moussa à gauche et de Dago N'guessan Hilaire
Economie

Les producteurs de café cacao regroupés au sein du Synapci, Anaproci et Anapauci ont organisé, le vendredi 21 janvier 2022, pour annoncer la suspension de leur mot d’ordre de grève à la suite du décaissement de 5 milliards de francs cfa sur les 17, relativement au fonds de soutien Covid-19.

Quelques jours après avoir réclamé les 17 milliards de fonds Covid-19 et annoncé la reprise de la grève à partir du lundi 24 janvier 2022, les producteurs de café cacao regroupés au sein du Synapci, l’Anaproci et de l’Anapau-ci ont eu une bonne nouvelle. Dans une déclaration lue, le vendredi 21 janvier 2022, à leur siège au Plateau, ils ont laissé entendre que le directeur général du Conseil café cacao, Brahima Yves Koné, les a informés de ce que « le gouvernement vient de décaisser 5 milliards sur les 17 prévus pour le fonds de soutien Covid-19 ».

« Le reliquat sera disponible les jours à venir »

Entouré pour la circonstance du président du Syndicat national agricole pour le progrès en Côte d’Ivoire (SYNAP-CI), Koné Moussa, planteur à Daloa et du secrétaire général du Synapau-ci, Dago N'guessan Hilaire, le président de l’Anaproci, Kanga Koffi qui a lu cette déclaration a ajouté que « Selon le Directeur général, le reliquat sera disponible les jours à venir ».

Dès la semaine prochaine, a-t-il informé, 4 milliards tomberont dans leur compte en plus des 5 déjà disponibles. « Selon les informations, le Premier Ministre a pris tous les engagements. On a estimé que 5 milliards, si la semaine prochaine on a 4 milliards, cela fait 9 milliards sur les 17 », a-t-il dit.

Le mot d’ordre de grève suspendu

Pour toutes ces raisons et après concertations avec leurs différents délégués, ces trois structures ont suspendu le mot d’ordre de la grève initialement prévue le lundi 24 janvier 2022. « Nous demandons à l’ensemble des producteurs de café cacao de vaquer à leurs occupations quotidiennes et de rester à l’écoute. Les jours à venir, des missions seront entreprises sur l’ensemble des zones de production pour mieux vous informer du processus d’exécution de ce fonds » a dit Kanga Koffi.

Il a précisé que « La suspension n’est pas la levée. Je fais la précision. Nous avons suspendu la grève pour laisser place au processus de décaissement qui est en cours…Nous devons montrer notre bonne foi. Ce n’est pas parce qu’on veut faire coûte que coûte la grève. Nous sommes disposés à accompagner le gouvernement », a-t-il souligné.

Les producteurs remercient les autorités du pays

Les responsables du Synapaci, Anapau-ci et Anaproci ont saisi l’occasion pour remercier les autorités du pays. « C’est le lieu de remercier le président de la République SEM Alassane Ouattara, Monsieur le Premier Ministre Patrick Achi et son gouvernement pour avoir permis le processus de décaissement effectif desdits fonds », a dit Kanga Koffi avant d’adresser également des remerciements « à l’endroit de monsieur le directeur général du Conseil café cacao, monsieur Brahima Yves Koné pour sa franche collaboration avec les producteurs sur ce dossier ».

Cette déclaration des producteurs de café cacao a été faite en présence de Mme Sophie Kourouma, directrice de la communication et du système d’information du Conseil café cacao et Marc Bonzou du même service.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.