Côte d’Ivoire : Le niveau global de réalisation du second terminal à conteneurs est de 60% ; l’ouvrage livré le 1er novembre 2022

Publié le
cote-d-ivoire-le-niveau-global-de-realisation-du-second-terminal-a-conteneurs-est-de-60-l-ouvrage-livre-le-1er-novembre-2022 L'état d'avancement des travaux du TC2 présenté aux journalistes. (Ph: DR)
Economie

Côte d’Ivoire Terminal, le second terminal à conteneurs du port d’Abidjan, sera livré le 1er novembre 2022. Cette assurance a été donnée, mardi 22 février 2022, au cours d’une visite organisée sur le chantier de cette infrastructure.

Une visite presse a été organisée, mardi 22 février 2022, sur le chantier du second terminal à conteneurs (TC2).

Niveau d'avancement des travaux

Le projet de construction du second terminal à conteneurs (TC2) avance très bien. Lors de la visite presse tenue mardi sur le site dudit projet, il est ressorti que le niveau global d’avancement des travaux est de 60%. Le terre-plein et les réseaux ont été réalisés à 77% ; les bâtiments à 55% ; les équipements à 58% et les systèmes d’information à 48%.

Côte d'Ivoire Terminal rassure quant à la livraison du TC2 le 1er novembre 2022. 

"La construction du second terminal à conteneurs a nécessité 512 milliards Fcfa d'investissement"

La construction de Côte d’Ivoire Terminal, second terminal à conteneurs du port d’Abidjan (TC2), faut-il le rappeler, a nécessité 512 milliards Fcfa d’investissement dont 250 milliards Fcfa du Gouvernement ivoirien et 262 milliards Fcfa, décaissés par les concessionnaires Bolloré Ports et AMP Terminals.

250 milliards Fcfa d’investissement du Gouvernement ivoirien

Dans le cadre des travaux du TC2, le Gouvernement ivoirien, à travers la Direction générale du port d’Autonome d’Abidjan (PAA), a mobilisé un investissement de 250 milliards Fcfa pour le remblai et le terrassement de 37,5 hectares sur la mer. Ces travaux réalisés à travers la technique de remblai hydraulique ont permis la création du terre-plein, devant abriter les superstructures du terminal.

Ces travaux de terrassement ont duré 46 mois. Ils ont démarré en octobre 2015 pour s’achever en novembre 2019. Le dragage et la réalisation d’un chenal d’accès, ainsi que la construction d’un cercle d’évitage d’une profondeur de 18 m, ont ensuite été réalisés. La construction s’est poursuivie par la réalisation de 3 postes de quai, de 1250 ml et de 18 m de profondeur.

Quantité de matériaux utilisés

La construction du terre-plein de Côte d’Ivoire Terminal a nécessité, sur les 4 années de travaux, près de 221 000 tonnes de béton, 738 000 tonnes de granite (enrochement) et 11 000 000 de tonnes de sable, pour le remblai et le terrassement.

262 milliards décaissés par Bolloré Ports et APM Terminals

Grâce à un investissement de plus de 262 milliards Fcfa, soit 473 millions d’euros, Bolloré Ports et APM Terminal donnent vie au second terminal à conteneurs, à travers la construction des superstructures.

"Le TC2 offrira une grande capacité d'accueil de marchandises au port d'Abidjan"

Ces travaux ont débuté en octobre 2020 et sont en cours de réalisation. Ces infrastructures offriront une plus grande capacité d’accueil des marchandises au port d’Abidjan. Ils permettront d’accroître les échanges dans la sous-région et contribueront au dynamisme des corridors Côte d’Ivoire - Burkina Faso – Mali. À travers son réseau logistique multimodal, Côte d’Ivoire Terminal va renforcer la fluidité des importations et exportations du pays. Il sera un levier du développement des chaînes de valeur agricoles et bénéficiera notamment aux producteurs locaux des filières cacao, noix de cajou et mangues.