Énergie électrique

Le ministre Thomas Camara: «Pourquoi le barrage de Singrobo-Ahouaty est important»

Publié le Modifié le
le-ministre-thomas-camara-pourquoi-le-barrage-de-singrobo-ahouaty-est-important Le ministre Thomas Camara s'est félicité de cette initiative.
Economie

En visite le jeudi 24 février 2022 sur le site de construction du barrage hydroélectrique de Singrobo-Ahouaty, Thomas Camara (Ministre des Mines, du Pétrole et de l'Energie) a souligné l’importance de cette infrastructure.


 Importance à double titre

«Ce barrage est important à double titre: d’abord c’est de l’énergie renouvelable. Et, vous le savez, les énergies renouvelables sont les énergies du futur. Grâce à ce barrage, à cette production d’énergies renouvelables, nous allons pouvoir respecter l’engagement du chef de l’État d’attendre un mixte énergétique en 2023 de 45% d’énergies renouvelables», a expliqué le ministre Camara.

Ce barrage contribuera à l’atteinte de cet objectif fixé par le chef de l’État

Selon lui, ce barrage contribuera à l’atteinte de cet objectif fixé par le chef de l’État. «Le deuxième objectif c’est que c’est une capacité de production qui vient renforcer la production d’énergies électrique de la Côte d’Ivoire.

Or, la Côte d’Ivoire a l’ambition d’être le hub énergétique de la sous région. C’est la vision du président de la République que nous ainsi en train de mettre en œuvre», a-t-il ajouté.  

Pour sa part, Ekolan Alain Etty, président d'Ivoire Hydro Energy qui réalise ce projet, s’est félicité de ce partenariat avec l’État de Côte d’Ivoire. «L’État de Côte d’Ivoire par la convention de concession que nous avons signés, c’est un partenariat public-privé.

Donc, l’État concède à un privé certaines de ses prérogatives. Nous avons saisi au bond pour faire cette centrale. L’Etat de Côte d’Ivoire pour nous encourager , comme ce sont de gros investissements, nous a octroyé certains avantages fiscaux que l’État donne à tous les investisseurs. Concernant ce projet, c’est plus de 121 milliards de Fcfa.

Accompagnement de l'État

L’effort est important et l’État nous accompagne. Pour qu’on puisse faire fonctionner ça, il nous faut des garanties, des autorisations, toute sorte de documents administratifs et financiers. Et, l’État nous accompagne dans ce sens là», a-t-il insisté.

Dr Kevin Kariuki, vice-président chargé de l’énergie et du changement climatique a exprimé sa satisfaction de participer à cette visite et de voir la vision d’un homme, d’une équipe, qui a cru en son projet, qui a investi en fonds propre dans un partenariat public-privé.