Lutte contre la vie chère / Plafonnement du prix des produits de grande consommation : Les acteurs de la grande distribution sensibilisés

Publié le Modifié le
lutte-contre-la-vie-chere-plafonnement-du-prix-des-produits-de-grande-consommation-les-acteurs-de-la-grande-distribution-sensibilises Les acteurs de la grande distribution engagés à accompagner le Gouvernement ivoirien dans le cadre de la lutte contre la vie chère. (Ph: DR)
Economie

En vue de lutter contre la vie chère, le Gouvernement ivoirien a adopté, en Conseil des ministres du 9 mars 2022, une série de mesures, notamment le plafonnement du prix de sept produits de grande consommation.

Face à la hausse des prix de certains produits de grande consommation, le Gouvernement, soucieux de la préservation du pouvoir d'achat des populations, a adopté en sa séance du 09 mars 2022 une série de mesure pour lutter contre la vie chère.

Rencontre avec les acteurs de la grande distribution

Au nombre des mesures adoptées par le Gouvernement, figure en bonne place, le plafonnement du prix de certains produits de grande consommation. 

Au lendemain des mesures adoptées en Conseil des ministres par le Gouvernement relativement au plafonnement du prix des produits de grande consommation, le ministère du Commerce et de l’Industrie, en liaison avec le Conseil national de lutte contre la vie chère (CNLVC), a rencontré les acteurs de la grande distribution. Il s’agissait d’informer ces derniers des mesures prises par le Gouvernement, notamment le plafonnement du prix de sept produits de grande consommation que sont l’huile de palme raffinée, le riz, la tomate concentrée, le sucre, le lait, les pâtes alimentaires et la viande de bœuf.

Les collaborateurs du ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba ont sensibilisé les acteurs de la grande distribution au respect du prix plafonné des produits.

Mise en garde sévère du ministère du Commerce

Le Directeur Général du commerce intérieur, Aimé Koizan, a profité de l’occasion pour informer que les agents du ministère du Commerce et de l’Industrie seront intransigeants dans les contrôles. Il a prévenu que « tout contrevenant aux mesures indiquées par le Gouvernement s’exposera à la rigueur de la loi ».

La Secrétaire exécutif du Conseil national de lutte contre la vie chère (CNLVC), Dr Ranie-Didice Bah-Koné, a encouragé les représentants de la grande distribution présents, à s’engager résolument dans une approche de lutte contre la vie chère en pratiquant des prix bas sur les produits de grande consommation, notamment les denrées alimentaires de premières nécessités.

En réaction aux initiatives du Gouvernement ivoirien, les acteurs de la grande distribution ont réaffirmé leur engagement à respecter strictement les décisions arrêtées afin de protéger le pouvoir d'achat des consommateurs ivoiriens.

"Les acteurs de la grande distribution engagés au respect des prix plafonnés afin de protéger le pouvoir d'achat des populations"

Le séance de travail avec les acteurs de la grande distribution, faut-il le noter, s’inscrit dans une série de rencontres que le ministère du Commerce et de l’Industrie, en liaison avec le Conseil national de lutte contre la vie chère (CNLVC), entend tenir avec les différents acteurs de la commercialisation des produits de grande consommation.

Dans cette optique, une rencontre avec les représentants des boutiques de Mauritaniens est prévue pour le lundi 14 mars 2022.