3ème édition de la Foire commerciale intra-africaine: 20 000 milliards Fcfa d’accords commerciaux annoncés à Abidjan

Publié le Modifié le
3eme-edition-de-la-foire-commerciale-intra-africaine-20-000-milliards-fcfa-d-accords-commerciaux-annonces-a-abidjan Les membres du Conseil consultatif de l'IATF, les autorités ivoiriennes, ainsi que certaines personnalités à la signature. (Ph: DR)
Economie

La Côte d’Ivoire abrite, du 21 au 27 novembre 2023, la Foire commerciale intra-africaine (IATF 2023). L’information a été donnée au cours de la cérémonie de signature de la convention d’accueil de cette Foire, ce vendredi 25 mars 2022, au Sofitel Abidjan Hôtel-Ivoire, dans la commune de Cocody.

Le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi, a ouvert ce vendredi 25 mars 2022, au nom du Président de la République, Alassane Ouattara, la cérémonie de signature de la convention d’accueil de la Foire commerciale intra-africaine (IATF 2023), en Côte d’Ivoire.  

Échanges commerciaux intra-africains

Souhaitant la bienvenue au Conseil consultatif de l’IATF, avec à sa tête, Olusegun Obasandjo, ancien Président de la République Fédérale du Nigéria, Patrick Achi a salué la détermination de ce dernier à œuvrer pour le développement des échanges commerciaux intra-africains.

Le Premier ministre ivoirien s’est réjoui de la tenue de la 3ème édition de l’IATF à Abidjan. Il a indiqué que cette édition ambitionne d’atteindre près de 40 milliards de dollars, soit près de 20 000 milliards Fcfa d’accords commerciaux, selon les prévisions annoncées par la Banque Africaine d'Import-Export (Afreximbank).

"L'IATF 2023 contribuera à consolider davantage l'intensité des relations entre les nations africaines et les différentes zones économiques du continent"

Patrick Achi a souligné que l’organisation coordonnée et réussie de cette prochaine rencontre d’affaires contribuera à consolider davantage l’intensité des relations entre les nations africaines et les différentes zones économiques du continent. «L’IATF 2023 constituera également une opportunité de partage d’informations sur le commerce et de conclusions de partenariats commerciaux entre les opérateurs économiques des pays africains et leurs pairs des autres continents», a mentionné le Chef du Gouvernement.  

Patrick Achi a révélé que si la Côte d’Ivoire attache une grande importance à l’organisation de l’IATF, «c’est qu’elle le perçoit comme un outil stratégique de la Zlecaf, devant contribuer à l’accélération de la transformation structurelle des économies africaines, portée par l’accélération des échanges commerciaux de biens et services», a-t-il dit.  

Le Premier ministre ivoirien a confié que l’IATF apparaît comme une vitrine unique à même de promouvoir les potentialités diversifiées des économies africaines, capables d’accélérer la création de richesses et d’emplois pour la population.

20 000 participants attendus à Abidjan

Le ministre ivoirien du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba a indiqué que l’IATF est l’événement commercial le plus important de l’Afrique. Soulignant que la Côte d’Ivoire se réjouit d’accueillir cet événement, il a confié que toutes les dispositions seront prises pour le succès de cette rencontre qui, a-t-il dit, s’inscrit dans la vision 2030 du Président de la République, Alassane Ouattara. «L’IATF 2023 offre une opportunité pour se remettre des effets de la Covid-19», a mentionné Souleymane Diarrassouba.

"L'organisation de l'IATF 2023 s'inscrit dans la vision 2030 du Président de la République, Alassane Ouattara"

Le président du Conseil consultatif de l’IATF et ancien Président de la République Fédérale du Nigeria, Olusegun Obasandjo, a dit sa foi de voir la troisième édition de l’IATF combler les espérances des États africains, pour que les africains soient unis dans un marché panafricain.

Le président d’Afreximbank et du Conseil d’administration de la Banque, Professeur Benedict O. Oramah a informé que 20 000 participants sont attendus à l’IATF 2023 à Abidjan.