Côte d’Ivoire / Subvention des produits pétroliers : Environ 120 milliards Fcfa décaissés de janvier à avril 2022

Publié le
cote-d-ivoire-subvention-des-produits-petroliers-environ-120-milliards-fcfa-decaisses-de-janvier-a-avril-2022 Le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Thomas Camara. (Ph: DR)
Economie

Une rencontre d’information et d’explication. C’est celle qu’a eu vendredi 1er mars 2022, le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Thomas Camara, avec une dizaine d’associations de consommateurs.

Le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Thomas Camara a échangé, vendredi 1er mars 2022 avec des associations de consommateurs. Il avait à ses côtés, pour la circonstance, le ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, Porte-Parole du Gouvernement.

Nouveaux prix des produits pétroliers

Le ministre Thomas Camara a présenté les nouveaux prix des produits pétroliers, en vigueur depuis le 1er avril. A savoir pour le super sans plomb, 695 Fcfa/l contre 635 Fcfa /l le mois dernier, soit une augmentation de 60 Fcfa/l. Quant au prix du gasoil, il est resté inchangé, soit 615 Fcfa/l.

"Les produits pétroliers ont connu une tendance à la hausse en raison de la crise entre la Russie et l’Ukraine"

Il ressort de la présentation de Thomas Camara que les produits pétroliers ont connu une tendance à la hausse en raison de la crise entre la Russie et l’Ukraine.

Cette situation, déjà visible après la reprise économique mondiale suite à la Covid-19, a entraîné une importante augmentation des prix à la pompe, à la fois du super et du gasoil, partout dans le monde, et notamment en Afrique.

Subvention des prix des produits pétroliers

Face à la crise Ukrainienne, le ministre Thomas Camara  a révélé que le gouvernement a subventionné le prix des produits pétroliers, pour un montant de 55 milliards Fcfa, de janvier à mars 2022, et procédé à une subvention additionnelle de 64 milliards Fcfa pour le mois d’avril 2022.

"Avec le maintien du prix du gasoil, l'Etat décide de soutenir les couches sociales les plus défavorisées"

Au total, l’Etat aura consenti un effort d’environ 120 milliards de Fcfa, de janvier à avril 2022, afin de préserver le pouvoir d’achat des ménages vivant en Côte d’Ivoire. Mieux, de soutenir les couches sociales les plus défavorisées avec le maintien du prix du gasoil. Et cela, pour ne pas impacter les coûts du transport et des marchandises.

Avec sercom