Vision Côte d’Ivoire 2030 : Le secteur privé, fer de lance de cet ambitieux programme

Publié le Modifié le
vision-cote-d-ivoire-2030-le-secteur-prive-fer-de-lance-de-cet-ambitieux-programme Le gouvernement ivoirien a fait du secteur privé, le premier employeur et principal contributeur avec 80% aux recettes de l’Etat
Economie

Pour le gouvernement ivoirien, le secteur privé doit porter cette forte ambition contenue dans la vision 2030, dont fait partie le programme "Une Côte d’Ivoire Solidaire".

Dans la vision 2030 du Président de la République, Alassane Ouattara, la transformation structurelle de l’économie occupe une place importante.

Au cours des années à venir, le gouvernement entend œuvrer au renforcement du partenariat Etat/secteur privé et faire en sorte que le secteur privé puisse s’épanouir pour réaliser encore plus de progrès.

Amener le secteur privé à contribuer à l’investissement à hauteur de 25% du PIB

Pour y arriver, il s’agira d’amener le secteur privé à contribuer à l’investissement à hauteur de 25% du Produit intérieur (PIB) et créer plus de 90% des emplois projetés à l’horizon 2030

Afin de redynamiser le secteur privé, il est prévu le lancement d’un programme d’accompagnement et de financement des PME, d’un programme de champions nationaux visant à la création d’entreprises à haut potentiel et du programme de développement d’écosystème d’affaires.

Mieux, le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara a annoncé, dans son adresse à la Nation le 31 décembre 2021, que pour l’année 2022, le secteur privé fera l’objet d’une attention particulière. « … Nous allons intensifier son développement par la promotion et l’émergence de champions nationaux », a-t-il dit.

« Nous travaillerons avec le secteur privé pour réduire les délais de paiements aux entreprises »

Et le président Ouattara d’ajouter : « Nous mettrons en place un programme pour accompagner et promouvoir le financement de nos PME, de nos startups et de nos jeunes entrepreneurs. Nous travaillerons avec le secteur privé pour réduire les délais de paiements aux entreprises ».

Dans la matérialisation de ces objectifs, le Premier Ministre, Patrick Achi, a lancé, le samedi 02 avril 2022 à Aboisso (Sud-Comoé), le Projet des chaînes des valeurs compétitives pour l’emploi et la transformation économique (PCCET) prévu pour s’étendre à toutes les régions de la Côte d’Ivoire.

Évalué à 200 millions de dollars, soit plus de 118,755 milliards de FCFA, le PCCET qui vise à améliorer la compétitivité des chaînes des valeurs du palmier à huile, de l’hévéa, de l’ananas, de la mangue et du plastique, s’inscrit dans le programme stratégique Côte d’Ivoire 2030.

Secteur privé, premier employeur et principal contributeur avec 80% aux recettes de l’Etat

Depuis 2011, le gouvernement ivoirien a fait du secteur privé, premier employeur et principal contributeur avec 80% aux recettes de l'Etat, l’acteur privilégié de la croissance économique.

Il a fait d'importantes réformes pour améliorer l'environnement des affaires et ainsi favoriser le développement d’un secteur privé dynamique et compétitif à l’échelle internationale, afin d’en faire un pourvoyeur d’emplois.

Le gouvernement entend poursuivre cette dynamique à travers la réalisation de l’ambitieux programme Côte d’Ivoire 2030 qui place le bien-être du citoyen au cœur de l’action gouvernementale.

Source : Cicg

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.