E-agriculture: Le ministre Roger Adom lance une solution révolutionnaire

Publié le Modifié le
e-agriculture-le-ministre-roger-adom-lance-une-solution-revolutionnaire Roger Felix Adom, ministre de l'Économie numérique, des Télécommunications et de l'Innovation( à gauche)
Economie

Lancement d’une solution numérique pour révolutionner l’agriculture.

Le ministre de l'Économie numérique, des Télécommunications et de l'Innovation, Roger Félix ADOM a procédé le jeudi 07 avril 2022, au lancement d'une solution numérique pour révolutionner le secteur de l'agriculture. C’est une plateforme numérique de services agricoles qui constitue un outil de numérisation de l’agriculture.

 Notre secteur agricole n’a pas droit de rater l’introduction du numérique dans ses pratiques et chaîne de valeur

Cette cérémonie qui a eu lieu à Daloa était placée sous le Patronage et la présence effective du Ministre Kobenan Kouassi ADJOUMANI, Ministre d’Etat, Ministre de l'Agriculture et du Développement Rural qui avait également à ses côtés le Ministre Épiphane Zoro Bi Ballo, Ministre de la Promotion de la Bonne Gouvernance, du Renforcement des Capacités et de la Lutte contre la Corruption et des responsables de la Banque Mondiale.

 présentation de la solution

Ce projet s’inscrit dans le cadre de Solutions Numériques pour le Désenclavement des zones rurales et l’E.Agriculture (PSNDEA).

La solution développée par son département est baptisée AgriStore. Elle permettra de faciliter le quotidien des acteurs de la chaîne de valeur agricole par la mise en relation des producteurs, transporteurs, acheteurs, établissements financiers, les populations. Ce projet va toucher pour cette phase pilote les régions du Haut-Sassandra, Goh, Loh Djiboua et du Bounkani.

 le mot du ministre Roger Adom

Au cours de son intervention, Roger Félix Adom a expliqué que l’objectif du projet vise à accroître l’accès aux services numériques dans les zones rurales, d’améliorer la productivité des exploitants agricoles et l’accès aux marchés par le biais des plateformes numériques. Puis d’ajouter que dans le cadre de ce projet, il s’agira d’assurer la connectivité rurale, la fourniture des services numériques aux communautés rurales, réhabiliter les routes d’accès rurale, etc. « Notre secteur agricole n’a pas droit de rater l’introduction du numérique dans ses pratiques et chaîne de valeur », a-t-il fait savoir précisant que ce projet bénéficie de l’accompagnement de la Banque mondiale.

Il a invité les autorités administratives locales à s'impliquer dans la vulgarisation de cet outil qui permettra à la Côte d’Ivoire de disposer d’un secteur performant et compétitif, en coût de production et en qualité.

Notons qu’avant le lancement de la plateforme numérique, Roger Félix ADOM et son collègue Amédé Kouakou, ministre de l’Equipement routier ont procédé au lancement des travaux de reprofilage lourd et de traitement de points critiques sur 266,8 km de route dans quatre régions d'intervention du projet.