Côte d’Ivoire/COP 15: Enjeux pour la Côte d’Ivoire, agenda, participants ce qu’il faut savoir sur la COP 15 Abidjan

Publié le Modifié le
cote-d-ivoire-cop-15-enjeux-pour-la-cote-d-ivoire-agenda-participants-ce-qu-il-faut-savoir-sur-la-cop-15-abidjan COP_15 affiche.
Economie

Abidjan va accueillir du 9 au 20 mai 2022, la 15e Conférence des parties de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification et la sécheresse (Cop 15).

Cette importante rencontre sur la préservation de l’environnement fait suite à la COP 14 qui avait eu lieu à New Delhi en Inde en 2019. Elle a pour thème « Terre. Vie. Héritage : de la rareté à la prospérité »

Les participants et nombre de pays attendus

Selon le gouvernement ivoirien, ce sont 5000 participants qui sont attendus à cette COP 15. Ces derniers viendront de 197 pays à travers le monde. La conférence va connaitre des temps forts que sont le Sommet des chefs d’Etat, le caucus des femmes que va présider la Première dame Dominique Ouattara et le forum des jeunes.

«Il faut que les engagements soient respectés. Ce n’est pas nous qui créons les problèmes difficiles en matière de pollution. Les engagements c’est très bien mais il faut qu’il y ait des suites »

Le Sommet des chefs d’Etat sera l’occasion pour le président ivoirien de présenter « l’initiative d’Abidjan », proposition de la Côte d’Ivoire contre les changements climatiques.

L’initiative d’Abidjan vise à mobiliser entre 600 millions et 1 milliard de dollars auprès des bailleurs de fonds pour restaurer les terres dégradées. Engagé sur les questions climatiques, Alassane Ouattara avait indiqué en 2017 à la tribune des Nations Unies « qu’il faut agir rapidement pour préserver nos cadres de vie et notre planète ».

Plus récemment en février 2022, le numéro 1 ivoirien n’a pas hésité à se montrer très critique à l’endroit des grands pays. « Il faut que les engagements soient respectés. Ce n’est pas nous qui créons les problèmes difficiles en matière de pollution. Les engagements c’est très bien mais il faut qu’il y ait des suites », a signifié le chef de l’Etat.

Lutter contre la désertification

La COP 15 va réunir les Etats-parties de la Convention des Nations Unies sur la Lutte Contre la Désertification (CNULCD). Adoptée à Paris en 1994, cette convention traite principalement de la conservation, de la gestion durable et de la restauration des terres. Elle s’adresse aux zones arides, semi-arides et subhumides sèches, connues sous le nom de terres arides.

Selon Climate Selectra, ce sont aujourd’hui, 319 millions d'hectares en Afrique sont menacés de désertification en raison de l'avancée du désert

Le réchauffement climatique et la désertification qu’il entraine touche les terres sur tous les continents. L’Afrique dont les populations sont encore pour beaucoup rurales est particulièrement exposée à ce phénomène. Selon Climate Selectra, ce sont aujourd’hui, 319 millions d'hectares en Afrique sont menacés de désertification en raison de l'avancée du désert.

La Côte d’Ivoire qui a perdu une grande partie de son couvert forestier n’échappe pas à l’avancée du désert. Les résolutions de cette COP intéressent donc au plus haut point le pays qui entend dans la vision des autorités, développer son secteur agricole en le modernisant en profondeur.

Un poids diplomatique important

La COP 15 qui va par ailleurs réunir 1000 experts membres d’organisations spécialisées sur les questions de climat est également une aubaine diplomatique pour la Côte d’Ivoire.

Le président Alassane Ouattara durant cette période, sera invité à s’adresser en tant que président de la COP15

De fait, en abritant cette rencontre qui est la plus importante du système des Nations Unies jamais organisée en Côte d’Ivoire, le pays pourra se faire entendre durant les deux prochaines années sur la scène internationale.

Le président Alassane Ouattara durant cette période, sera invité à s’adresser en tant que président de la COP15, à l'Assemblée Générale des Nations Unies pour rendre compte des résultats de son mandat.

Abidjan s’apprête donc à devenir pendant 10 jours la capitale mondiale de la lutte contre la diversification. Nul doute que des mesures vigoureuses en faveur du reboisement et de la lutte contre la déforestation seront prises sur les bords de la Lagune Ebrié pour le bonheur de la planète toute entière.

Source: Primatire

Vidéo