Impact du Covid-19 : Les coûts d’achat de la fibre et le fil de jute en constante hausse

Publié le
impact-du-covid-19-les-couts-d-achat-de-la-fibre-et-le-fil-de-jute-en-constante-hausse Le Directeur général de Filtisac S.A, Charles Ibrahima Amadou . (Ph: DR)
Economie

Le contexte économique mondial, impacté par la crise du covid19, a des effets négatifs sur le cours des matières premières destinées à la fabrication des sacs que sont la fibre et le fil de jute.

Le Directeur général de Filtisac S.A, Charles Ibrahima Amadou a déploré une hausse des cours des matières premières destinées à la fabrication des sacs que sont la fibre et le fil de jute.

Evolution des coûts des matières premières

Charles Ibrahima Amadou a fait remarquer que depuis Mars 2020, les coûts d’achat des matières de base n’ont cessé de flamber.

Ainsi, la fibre de jute a enregistré une hausse de plus de 100% en 12 mois, passant de 765 USD FOB à 1850 USD la tonne avant de se stabiliser autour de 1200 USD.

"La hausse exponentielle des coûts d’achat des matières s’explique par une chute de l’offre découlant de récoltes fortement compromises en 2020, puis en 2021"

Quant au fil de jute, il est passé de 1 260 USD la tonne fin 2020 à 1 600 USD en Mars 2021 avant de frôler les 2 000 USD la Tonne au second semestre 2021.

« Il convient de noter que le Jute, fibre naturelle issue de plantations agricoles, est importé exclusivement du Bengladesh, sourcing unique pour notre unité ; la production de l’Inde étant essentiellement destinée à ses propres usines de transformation », a mentionné le Directeur général de Filtisac S.A.

Charles Ibrahima Amadou a confié que la hausse exponentielle des coûts d’achat des matières s’explique par une chute de l’offre découlant de récoltes fortement compromises en 2020, puis en 2021, par la crise sanitaire suivies de multiples confinements des populations.

Explosion des coûts du Fret maritime

A cette tendance inflationniste liée à l’indisponibilité des matières, précise le Directeur général, est venue se greffer l’explosion des coûts mondiaux du Fret maritime, en particulier le fret en provenance d’Asie, depuis fin 2020.

"Les coûts mondiaux du Fret maritime, en particulier le fret en provenance d’Asie, depuis fin 2020, connaissent une explosion"

« Malgré cet environnement difficile, Filtisac a réussi à produire 21.1 millions de sacs en 2020 et 21.5 millions en 2021, volumes correspondant globalement à sa capacité de production. Toutes les commandes de sacs émanant des organes de régulation que sont le Conseil café cacao (CCC) et le Conseil coton anacarde (CCA) ont été honorées en 2020 », se félicite Charles Ibrahima Amadou.

Le Directeur général a informé que Filtisac a livré 6 millions de sacs OPA ou sacs brousse en 2020 et 7 millions en 2021, y compris des commandes complémentaires du CCC.

Quant aux sacs Cajou, Filtisac en a fourni 2.5 millions en 2020 et 3.7 millions en 2021 correspondant aux commandes reçues de l’AEC (Association des Exportateurs de Cajou).