Économie Numérique en Côte d’Ivoire

En visite à l’Artci/ Le Ministre Amadou Coulibaly : « La régulation doit se réinventer »

Publié le
en-visite-a-l-artci-le-ministre-amadou-coulibaly-la-regulation-doit-se-reinventer Le ministre Amadou Coulibaly (4è à g) a échangé avec le régulateur des télécoms.
Economie

Amadou Coulibaly, ministre de la Communication et de l’Économie numérique a échangé avec les travailleurs de l’Autorité de régulation des Télécommunications /Tic, ce mercredi 18 mai 2022, à Marcory Anoumambo.

« La régulation doit se réinventer. Elle doit s’adapter aux changements et aux nouveaux défis. Cette exigence est le prix de sa pérennité.

Elle doit donc nous emmener, ensemble, à réfléchir mais surtout à prendre les bonnes décisions en gardant à l’esprit la mission de service public nécessaire pour l’État, les opérateurs et acteurs, les consommateurs du secteur de l’économie numérique », a indiqué le ministre Amadou Coulibaly.

Confiance en l’Artci

A qui a exprimé sa confiance en l’Artci pour entre autres être à équidistance de tous les acteurs de ce secteur. « Nous faisons confiance à l’Artci pour garantir l’exigence de qualité et de neutralité. La qualité de service offert aux consommateurs et clients du mobile et de Internet », a-t-il souligné.

A cela , le ministre Coulibaly a ajouté d’autres défis majeurs pour ce secteur : l’allocation des ressources nécessaires pour le lancement de la 5G qui est prévu pour juin 2023 et rendre effectif le service postal universel.

 Il nous faudra faire preuve de pro-activité pour proposer les dispositifs de régulation appropriés pour accompagner le gouvernement

Pour sa part, Namahoua Bamba Touré, nouvelle Directrice Générale de l’Artci s’est inscrite dans la stratégie de développement de l’économie numérique du gouvernement ivoirien. « Il nous faudra faire preuve de pro-activité pour proposer les dispositifs de régulation appropriés pour accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre de cette stratégie », a-t-il souligné.

Son but, a-t-elle fait savoir, c’est que les action de cette autorité indépendante est que ses actions soient ressenties par les consommateurs à travers une amélioration de la qualité, une accessibilité accrue aux services et à des tarifs abordables.

« L’Artci entend également renforcer sa mission de protection des consommateurs à travers des activités de proximité », a-t-elle insisté.