Transport : le ministre Amadou Koné accueille un nouveau constructeur de véhicules

Publié le
transport-le-ministre-amadou-kone-accueille-un-nouveau-constructeur-de-vehicules Amadou Koné, ministre des Transports, lors du lancement de la marque Cheryl de Sada Motors (PhDr)
Economie

La société Sada Motors automobile a procédé au lancement de ses activités en Côte d’Ivoire en présence du ministre des Transports Amadou Koné.

La société Sada Motors a lancé officiellement ses activités commerciales en Côte d’Ivoire, le mercredi 31 mai 2021 dans ses locaux situés à Treichville zone 3. Cela a été l’occasion de la présenté sa marque Cheryl au grand public.

A cette cérémonie, le ministre des Transports, Amadou Koné a félicité le nouveau-venu dans le monde de l’automobile ivoirien.

« Je voudrais donc vous encourager à poursuivre votre installation ici en Côte d’Ivoire. Je me réjouis par avance de votre intention de vous étendre à l’intérieur du pays comme le font déjà certains concessionnaires » s’est-il réjoui.

A ces responsables de la société automobile, le ministre a souhaité qu’ils réfléchissent sur la problématique des véhicules électriques.

« Je voudrais aussi vous exhorter à poursuivre vos efforts. Comme vous les savez, il y a dans l’industrie automobile des mutations importantes qui sont en train de s’opérer. Vous êtes sans ignorer que dans deux ou trois ans, les constructeurs majeurs vont arrêter de construire des véhicules thermiques. Il n’y aura plus des véhicules à essence et à Gazoil. Nous les africains, ayons le courage d’aller plus loin » a-t-il poursuivi.

Directeur général de Sada Motors Côte d’Ivoire, Jean Takrou a déclaré : « Nous venons révolutionner le secteur de l’automobile en Côte d’Ivoire ».

Quand au directeur général de l’entreprise, Alexis N’Doungba, il a demandé que les Ivoiriens soutiennent Jean Takrou.

Une augmentation des véhicules neufs

Dans sa prise de parole, le ministre des Transports que le monde de l’automobile en Côte d’Ivoire est des plus dynamiques sur le continent africain. Il fait savoir qu’« en 2021, en plein année sous Covid, nous avons connu plus de 60% de véhicules neufs en Côte d’Ivoire. De 2018 à 2021, nous avons une augmentation de près de 200% de véhicules neufs en Côte d’Ivoire. Depuis deux ans, nous immatriculons plus de véhicules neufs que de véhicules d’occasion en Côte d’Ivoire. Nous allons poursuivre les réformes qui ont déjà commencé et qui donne de bons résultats ».

L’année dernière, nous avons immatriculé 40 000 véhicules d’occasion

Amadou Koné a aussi précisé que « c’était 60 000 véhicules d’occasion qui étaient immatriculés chaque année contre environs 7000 véhicules neufs. L’année dernière, nous avons immatriculé 40 000 véhicules d’occasion. Un de nos objectifs, en faisant tout ceci, est d’améliorer la sécurité de nos compatriotes »

Il faut noter que ce sont environ 800 personnes qui meurent sur nos routes chaque année. Ce qui est excessif. C’est près de 30 000 personnes qui sont blessées dont environs 11 000 qui sont des blessées graves ou des invalides.