Économie

Côte d'Ivoire : Le collectif des propriétaires de points de vente mobile money entre en grève

Publié le Modifié le
cote-d-ivoire-le-collectif-des-proprietaires-de-points-de-vente-mobile-money-entre-en-greve Mot d'ordre de grève du collectif des propriétaires de point de vente mobile money
Economie

Le collectif des propriétaires des points de vente mobile money a lancé un mot d’ordre de grève de trois jours à compter de ce mardi 09 août 2022.

Le secrétaire général du SYNAM-CI Elvis Ayemou a procédé le lundi 08 août 2022 lors d'un point de presse, au Baron de Yopougon, à la lecture du mot d’ordre de la fermeture systématique des points de vente mobiles money à compter de ce mardi 09 au jeudi 11 août 2022 sur l’ensemble du territoire national. Il a évoqué les raisons de cet arrêt de travail.

Les raisons

« Nous dénonçons plusieurs choses à savoir, la lenteur dans le traitement de nos revendications, les abus liés à la suspension, les résiliations des contrats de certains de nos camarades et à la baisse drastique des commissions », a déclaré M.Ayemou.

À travers cette grève, le collectif des points de vente veut, en effet, attirer l’attention des opérateurs de téléphonie mobile et des autorités sur l’épineuse question de leurs commissions qui connaissent une baisse depuis un bon moment.

Près de 200.000 points de vente sont concernés par cette fermeture en Côte d'Ivoire

"Le collectif demande à l’ensemble des propriétaires de points de vente mobile Money de Côte d’Ivoire le strict respect de cet arrêt de travail pour le bien-être de la corporation", a ajouté M.Ayemou qui a précisé que pour la réussite totale de cette opération, le collectif des propriétaires de points de ventes mobile Money de Côte d’Ivoire a déployé une brigade de surveillance motorisée qui sillonnera les différentes communes afin de s’assurer de fermeture effectif des points de vente.  

« En cas de non-satisfaction après cette opération, nous entendons prendre des mesures plus rigoureuses à savoir l’officialisation des 100 francs de commission ou encore l’élaboration d’une nouvelle grille tarifaire», a fait savoir M.Ayemou.

Pour rappel, en avril 2022, les propriétaires de points Mobile money avaient menacé d'entrer en grève avant de suspendre le mot d'ordre suite à des discussions avec les responsables des maisons de téléphonies. Ils réclament aux maisons de téléphonies mobile de Côte d’Ivoire un meilleur traitement en termes de retour financier.