Côte d'Ivoire/ Lutte Contre l’Orpaillage Illégal

Le GSLOI a procédé au déguerpissement de sites d’orpaillage illégaux dans les régions du Poro et du Tchogolo

Publié le
le-gsloi-a-procede-au-deguerpissement-de-sites-d-orpaillage-illegaux-dans-les-regions-du-poro-et-du-tchogolo Le GSLOI a mené des opérations de déguerpissement et de saisie à Gadouman et Loufan.
Economie

Le Groupement Spécial de Lutte Contre l’Orpaillage Illégal(GSLOI) a mené les 10 et 11 août 2022 des opérations de déguerpissement et de saisie à Gadouman et Loufan.

Ces opérations de déguerpissement à Gadouman et Loufan précisément dans les  localités situées dans la région du Poro ainsi qu’à Tchamé, sur le fleuve Comoé dans la région du Tchologo.

Les chiffres de la saisie dévoilés

Les Opérations menées dans la région du Poro ont permis de saisir 2298 sacs de minerais et de détruire 19 concasseurs et 102 abris.

Opérations menées dans la région du Poro ont permis de saisir 2298 sacs de minerais et de détruire 19 concasseurs et 102 abris

Sur le fleuve Comoé, à Tchamé dans le département de Kong, ce sont 4 dragues installées clandestinement qui ont été détruites par la section nautique de l’unité spéciale en charge de la lutte contre l’orpaillage illégal.

Il faut souligner que cette opération intervient à la suite des instructions du Général de Corps d’Armée Alexandre Apalo Touré , lors de sa visite de terrain à la frontière Ivoiro-burkinabè, le 10 Août dernier, dans le cadre de la lutte contre les groupes armées dans cette zone.

Par ailleurs, il faut rappeler que le Groupement spécial de lutte contre l’orpaillage illégal (GS-LOI) n’est pas à sa première opération de saisie, le GS-LOI a effectué des descentes dans 223 localités de la Côte d’Ivoire, qui ont permis de déguerpir 801 sites d’orpaillage illégal et d’interpeller 630 personnes, durant la période allant du 14 juillet 2021 au 27 mai 2022. Certains  chiffres clés ont été  dévoilés.

L’information a été portée par le commandant de l’Unité de lutte contre l’orpaillage illégal, le lieutenant-colonel Guéi Mouho, lors d’une cérémonie de présentation du bilan des travaux réalisés en dix mois d’existence du GS-LOI tenue au camp Agban. En outre, plus de 48.000 abris de fortune ont été détruits, 479 broyeuses, 395 concasseurs, 320 motopompes, 116 dragues, 62 tricycles et 77 motos saisis.

« Aussi, 4355 sacs de minerais, 3,469 kg d’or, 288 groupes électrogènes, 207 cordeaux détonants, 75 bouchons allumeurs, 672 bâtons de dynamites, 31 fusils calibre 12, 03 bulldozers, 295 motos, 528 motopompes, 04 porte-char et 192 pelleteuses et des numéraires résultants à 145.491.950 francs CFA ont été saisis. 630 personnes ont également été interpellées et mises à la disposition des autorités judiciaires », a indiqué le commandant de l’Unité de lutte contre l’orpaillage illégal, le lieutenant-colonel Guéi Mouho.