Côte d'Ivoire

TIC : le gouvernement veut poursuivre sa politique de partenariat avec les meilleurs établissements

Publié le
tic-le-gouvernement-veut-poursuivre-sa-politique-de-partenariat-avec-les-meilleurs-etablissements
Economie

Le ministre Amadou Coulibaly, a exprimé, le mardi 16 août 2022 à Abidjan, l’ambition du gouvernement de poursuivre sa politique de partenariat avec les meilleures écoles.

Le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Amadou Coulibaly, a exprimé, le mardi 16 août 2022 à Abidjan, l’ambition du gouvernement de poursuivre sa politique de partenariat avec les meilleures écoles afin d’aider les jeunes à acquérir des connaissances dans le secteur des TIC.

10 étudiants de l’ESATIC admis à poursuivre leur formation à l’étranger…

C’était à l’occasion de la cérémonie de présentation des 10 étudiants de l’Ecole supérieure africaine des Technologies de l’Information et de la Communication (ESATIC), admis à poursuivre leur formation en France et en Tunisie ainsi que de cinq enseignants chercheurs promus au CAMES.

« Le gouvernement souhaite poursuivre sa politique de partenariat entre l’ESATIC et les meilleurs établissements du monde en apportant aux meilleurs étudiants des bourses d’étude à l’étranger pour les aider à se frotter aux meilleures connaissances dans leur domaine », a déclaré Amadou Coulibaly.

Après avoir félicité l’ensemble des lauréats pour la qualité de leur travail, le ministre de l’Economie numérique a fait savoir que cette politique de partenariat permettra aux étudiants d’acquérir de l’expérience à l’effet d’apporter leur pierre à l’édification de la nation.

« La Côte d’Ivoire qui aspire à devenir un pays à revenu intermédiaire supérieur à l'horizon 2030 ne peut atteindre cet objectif sans une contribution forte du secteur numérique »

Il a souligné qu’aucun développement économique ou social n’est concevable sans le développement du numérique. « La Côte d’Ivoire qui aspire à devenir un pays à revenu intermédiaire supérieur à l'horizon 2030 ne peut atteindre cet objectif sans une contribution forte du secteur numérique », a-t-il insisté.

Conscient de cette approche, le gouvernement ivoirien, selon Amadou Coulibaly, entend mobiliser plus de 50 milliards de FCFA pour financer le secteur du numérique dans le cadre de la mise en œuvre du PND 2021-2025.

Source : Cicg

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.