Ouverture officielle de la 6ème Réunion Ua /Cea à Abidjan, Le message du Président Alassane Ouattara : « ...les politiques antérieures n'ont pas abouti »

Une convention signée, hier
26/03/2013
A droite de Mme Nkosazana Dlamini Zuma (au centre), le chef de l’État ivoirien, Alassane Ouattara / Photo : D.R
Le lundi 25 mars 2013, le Président de la République, Alassane Ouattara, a ouvert officiellement les travaux de la 6ème Conférence conjointe des ministres de l’Économie, des finances de l’Union africaine (Ua), de la planification et du développement et de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (Cea), à Abidjan.

Il s'est voulu clair dans son adresse. Le chef de l’État ivoirien s'est saisi du thème de cette réunion conjointe portant sur « l’industrialisation au service de l’émergence de l’Afrique » pourfaire remarquer que les gouvernants africains doivent se remettre en cause pour aller de l'avant. « Nous devons faire notre auto-critique, car les politiques antérieures n'ont pas abouti », a-t-il affirmé.

Devant de nombreuses personnalités africaines et des représentants d’institutions financières, notamment Mme Nkosazana Dlamini Zuma (présidente de la commission de l’Ua, de Donald Kaberuka (président de la Banque africaine de Développement) et Daniel Kablan Duncan (Premier ministre ivoirien, ministre de l’Économie et des Finances), Alassane Ouattara a soutenu que pour la relance économique de l'Afrique, « il faut la stabilité politique, la sécurité, la mise en place d'un cadre économique stable pour le développement de l'Afrique ».

Pour lui, la 6ème réunion offre une occasion pour approfondir les politiques industrielles pour le développement de l’Afrique. Prenant l'exemple ivoirien, il a renseigné ses hôtes sur les dispositions prises pour impulser l'économie. Selon lui, tout est programmé avec le Plan national de Développement (Pnd) 2012 – 2015. « Il faut mettre l'accent sur la transformation des matières premières, également sur le secteur de mines et du gaz », a soutenu le Président ivoirien.

Dans le même esprit, Carlos Lopez (secrétaire exécutif du Cea) et Mme Nkosazana Dlamini Zuma qui l'ont précédé, ont appelé à un élan d'innovation et de détermination pour faire développer l'Afrique. Avant cette cérémonie d'ouverture, Mme Kaba Nialé (ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Économie et des Finances) a signé une convention avec Maxwell Mkwezalamba (commissaire aux affaires économiques de l'Ua) et Abdalla Hamdok (secrétaire exécutif adjoint du Cea) pour officialiser la 6ème réunion conjointe Ua - Cea qui a débuté le 21 mars et qui prend fin ajourd'hui mardi 26 mars 2013.

Hermance K-N

Hermance K-N

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2