Forum d'affaires italo-africain:

Une entreprise italienne citée parmi les cas d'investissement les plus réussis en Côte d'Ivoire

Publié le Modifié le
une-entreprise-italienne-citee-parmi-les-cas-d-investissement-les-plus-reussis-en-cote-d-ivoire Alassane Ouattara, président de la République de Côte d'Ivoire
Economie

Le Président Alassane Ouattara a échangé ce vendredi 16 septembre 2022, avec des opérateurs économiques italiens et ivoiriens au Siège du Patronat italien, dans le cadre d' un forum économique.

Plus de 200 entreprises italiennes et 100 représentants d’entreprises ivoiriennes ont pris part à cette rencontre, qui a vu la présence du Premier ministre ivoirien Patrick Jérôme Achi et plusieurs membres de son gouvernement.

Le Président ivoirien Alassane Ouattara a profité de cette tribune pour présenter les performances socio- économiques, agricoles et énergétiques de la Côte d’Ivoire. Pour lui, la coopération entre les deux pays est au beau fixe. Le Chef de l’Etat ivoirien a dans ce contexte "ardemment exhorté les hommes d’affaires italiens à venir investir en Côte d’Ivoire".

23 000 tonnes de thon transformées annuellement

Airone Seafood, cité parmi les cas d'investissement les plus réussis en Côte d'Ivoire, a été pris comme modèle lors du Forum d'affaires italo-africain. La direction de Airone a, à son tour, vanté les mérites de la Côte d'Ivoire. Airone, présent à Abidjan depuis 1994 est un exemple qui illustre parfaitement l'intégration des entreprises italiennes en Côte d'Ivoire.

Airone gère et transforme environ 23 000 tonnes de thon chaque année et emploie 1 500 personnes dont plus de 80% de femmes.

« La Côte d'Ivoire est le premier port d'Afrique de l'Ouest notamment en matière de thon. Plus de 250 000 tonnes de thon circulent chaque année, qui sont en partie destinées au marché local, en partie aux entreprises de transformation et en partie transférées vers d'autres parties du monde ». a expliqué Andrea Aliani, directeur qualité d'Airone Seafood. Selon lui, la Côte d'Ivoire met à la dispositions des entreprises étrangères des mécanismes qui favorisent le climat des affaires.

Nous opérons en zone franche et cela implique des avantages compétitifs, combinés à des charges sociales qui sont particulièrement proches du cœur de notre entreprise

" Nous opérons en zone franche et cela implique des avantages compétitifs, combinés à des charges sociales qui sont particulièrement proches du cœur de notre entreprise" a fait savoir Andrea Aliani. Selon lui, Airone fait partie d'un réseau de chaîne d'approvisionnement qui va de la pêche à la transformation et à la vente pour assurer une qualité et une durabilité maximales. "Nous disposons d'un laboratoire accrédité où nous vérifions toutes les matières premières. Au cours des deux dernières années, nous avons investi 5 millions d'euros dans l'amélioration des processus de production sur notre site de Treichville dans la capitale ivoirienne".

En termes de perspectives, Airone travail avec le gouvernement sur l'amélioration de la gestion du port autonome d'Abidjan, sur la régulation précise du rapport entre le marché local et les besoins des transformation du thon, sur la promotion et le soutien des entreprises qui investissent dans la région en apportant de nouvelles technologies et sur l'espoir d'entrer sur le marché de la nouvelle monnaie ECO afin de bénéficier "à terme, d'une baisse des taux d'intérêt".

Abondant de le même sens, la vice-présidente à l'internalisation de la Confindustria Barbara Beltrame, a expliqué comment la Côte d'Ivoire vise à renforcer sa position en Afrique de l'Ouest et à devenir sa référence grâce au Plan National de Développement 2021-2025. Ce plan d'un coût estimé à 90 milliards d'euros veut assurer une croissance économique durable et généralisée. " Le Président Alassane Ouattara au cours de sa visite officielle en Italie, a rencontré sa Sainteté le Pape François au Vatican et a pris part à un déjeuner de travail avec le Président de la République italienne, Son Excellence Monsieur Sergio Mattarella , au Palais du Quirinal, à Rome.