Sécurité de la politique foncière rurale : le ministre Kobenan Adjoumani rassure les sénateurs

Publié le Modifié le
securite-de-la-politique-fonciere-rurale-le-ministre-kobenan-adjoumani-rassure-les-senateurs Kobenan Kouassi Adjoumani, ministre d' Etat, ministre de l'Agriculture et du développement rural
Economie

Kobenan Kouassi Adjoumani, ministre d’ État , ministre de l’Agriculture et du développement rural était face à la commission des affaires économiques et financières du Sénat, ce jeudi 22 septembre 2022.

À l’occasion, le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani a déclaré que tous les projets agricoles doivent désormais avoir un volet dédié à la sécurisation foncière rurale afin d’éviter les litiges fonciers qui pourraient menacer leur stabilité.

Une politique foncière rurale sécurisée


Avant, dans son exposé portant sur le thème “ Politique foncière rurale de la Côte d’Ivoire”, le représentant du gouvernement ivoirien a éclairé la lanterne des sénateurs ivoiriens sur les efforts entrepris par l’ État pour garantir au pays un foncier rural sécurisé. “ La sécurisation du domaine foncier rural constitue pour la Côte d’Ivoire un défi essentiel pour la consolidation de la paix, de la cohésion sociale, de la promotion de l’investissement et de la productivité dans le secteur agricole, voire un moyen de lutte contre la pauvreté”, a déclaré le ministre d’ État , Kobenan Kouassi Adjoumani.

la politique foncière rurale ivoirienne est en parfait adéquation avec les bonnes pratiques tant au niveau international que sur le plan national

Il a rappelé les atouts  de la loi N° 98-750 du 23 décembre 1998 relative au domaine foncier rural avec des amendements successifs en 2004, 2013 et 2019. Une loi qui, souligne-t-il, permet de transformer les droits coutumiers en droits modernes. Ce qui fait dire au collaborateur du président Alassane Ouattara, que la politique foncière rurale ivoirienne est en parfait adéquation avec les bonnes pratiques tant au niveau international que sur le plan national.

Évoquant le cadre institutionnel de cette politique foncière, l’hôte des sénateurs ivoiriens a révélé qu’il est constitué de l’ensemble des structures intervenant dans la mise en œuvre des processus de sécurisation foncière rurale. “ Les autres acteurs interviennent en appoint et relèvent essentiellement des structures techniques et d’organisations sectorielles”, a éclairé le ministre Adjoumani.