Côte d'Ivoire pays émergent à l'horizon 2020: Comment le secteur bancaire veut y contribuer


27/03/2013
Le président de l'APBEF-CI, Souleymane Diarrassouba espère une amélioration du taux de bancarisation en 2012. (Photo : Archives)
L’Association professionnelle des banques et établissements financiers de Côte d'Ivoire (APBEF-CI) a organisé sa traditionnelle cérémonie de rentrée le lundi 25 mars 2013. Cette rencontre, qui a réuni les banquiers et certains partenaires au développement, dont la Banque mondiale, a eu lieu au siège de l'APBEF-CI, au Plateau.

Une occasion pour le président de ladite association, Souleymane Diarrassouba d'insister sur les actions du secteur bancaire en vue de faire de la Côte d'Ivoire un pays émergent à l'horizon 2020. « Le secteur bancaire continue de se renforcer davantage, et ce, dans un environnement globalement favorable. Nous nous inscrivons dans la droite ligne du gouvernement qui ambitionne de faire de la Côte d'Ivoire un pays émergent à l'horizon 2020. Pour y arriver, le secteur bancaire continuera de jouer sa partition pour une amélioration significative du taux de bancarisation, pour des financements plus importants de l'économie et une mobilisation plus importante des ressources internes », a affirmé le président de l'APBEF-CI.

M. Diarrassouba a plaidé, à cet effet, pour un environnement stable, avec l'implication de tous les acteurs à savoir l'Etat, les autorités de régulation, ''de même que la poursuite des réformes en vue de rendre notre zone dynamique et pour poursuivre l'amélioration significative de l'environnement des affaires et le renforcement des règles de bonne gouvernance''. Cette rencontre a été l'occasion pour les banquiers de présenter le bilan des activités de leur secteur. Un bilan qui se caractérise par l'arrivée de grands groupes de l'Afrique subsaharienne et de l'Afrique du nord dans le paysage bancaire ivoirien. De 2008 à 2012, ce sont cinq nouvelles banques, qui ont obtenu leur agrément pour exercer en Côte d'Ivoire.

Dans le cadre d'une politique de proximité menée par les établissements bancaires, le réseau d'agences a plus que doublé, selon les estimations de l'APBEF-CI, passant de 281 agences en 2008 à plus de 620 en 2012, avec une augmentation du nombre de compte de 130 % et un taux de bancarisation de l'ordre de 14 % en 2011.

Irène BATH

Irene Bath

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2