Côte d’Ivoire

Secteur bancaire: Un consortium acquiert plus de 65% de la Bicici

Publié le Modifié le
secteur-bancaire-un-consortium-acquiert-plus-de-65-de-la-bicici le Consortium
Economie

Le Consortium composé de la BNI, la CNPS, l’IPS-CGRAE et la CDC-CI a conclu avec le Groupe BNP Paribas et Proparco un accord portant sur l’acquisition de 67,49% du capital social de la Bicici. 

Selon un document que Linfodrome a pu consulter ce vendredi 30 septembre 2022, la mise en œuvre de cet accord est soumise à l’obtention des autorisations réglementaires en vigueur.

Un appui et un accompagnement nécessaire

A travers cette transaction, l’objectif prioritaire du Consortium est d’accompagner et de renforcer cette banque, acteur historique du financement de l’économie ivoirienne, dans une nouvelle phase de son développement. Le Consortium constitué d’investisseurs institutionnels solides, disposant de ressources longues, apportera à cet établissement bancaire l’appui et l’accompagnement nécessaires pour lui permettre d’accélérer son développement tout en maintenant l’excellente qualité de service fournie à ses clients depuis plus de 60 ans.

Nous remercions les plus hautes autorités de l’Etat de Côte d’Ivoire qui n’ont ménagé aucun effort

Au cours de la cérémonie de signature qui s’est tenue ce jour, vendredi 30 septembre 2022, les Directeurs Généraux des institutions membres du Consortium ont unanimement salué un accord historique et montré leur enthousiasme à accompagner ce fleuron de l’industrie bancaire ivoirienne dans son développement au service du secteur privé ivoirien.

« Nous sommes ravis de faire partie de ce consortium d’investisseurs », a souligné Youssouf Fadiga, Directeur Général de la BNI. Il a tenu à noter « la qualité et l’expertise des ressources humaines de cette banque, entretenues grâce à des investissements continus dans la formation. « Nous remercions les plus hautes autorités de l’Etat de Côte d’Ivoire qui n’ont ménagé aucun effort pour permettre de mener à bien cette opération.

nous sommes enthousiastes à l’idée de mettre nos ressources au bénéfice de cet acteur bancaire historique

Une coopération de longue date et en bonne intelligence définit la relation entre l’Etat de Côte d’Ivoire et le groupe BNP Paribas », a-t- il fait observer.

Confirmation d’un renouveau 

« (Notre) implication dans cette opération confirme son renouveau depuis la réforme de 2011, qui a transformé (notre caisse) en investisseur institutionnel d’envergure au service du développement notamment du secteur privé. Cette banque et ses clients peuvent être fiers de compter sur notre longue expérience en tant qu’investisseur institutionnel notamment en matière de gouvernance, acquise à travers ses prises de participations au capital de plusieurs banques et intermédiaires financiers aussi bien à l’échelle nationale qu’à l’international. » a rassuré Charles Denis Kouassi, Directeur Général de la CNPS.

« Nous sommes impressionnés par la relation solide et historique entretenue par cette banque avec sa clientèle, maintenue grâce à son savoir-faire unique et à la qualité de ses prestations de services. En tant qu’investisseur institutionnel, nous sommes enthousiastes à l’idée de mettre nos ressources au bénéfice de cet acteur bancaire historique dont le développement est important pour l’essor d’un tissu industriel robuste en Côte d’Ivoire. (Nous réaffirmons) ainsi son engagement à investir dans la stratégie nationale de développement du Gouvernement de Côte d’Ivoire qui vise la transformation économique et sociale du pays, grâce notamment à l’émergence d’un secteur privé dynamique » a déclaré Abdrahamane T. Berté, Directeur Général de l’IPS CGRAE.

Un instrument performant

Pour Lassina Fofana, Directeur Général de la CDC-CI, la participation de cette cette structure démontre l’intérêt pour la Côte d’Ivoire de s’être dotée d’un instrument financier capable de porter des projets d’investissements stratégiques de long terme. Cette banque pourra compter sur notre soutien appuyé dans ses projets de modernisation et de développement ».

Il faut noter que DIABS INVEST (Conseil financier principal), le Groupe FINACTU (Conseil financier), ADNA (Conseil juridique) et PwC Cote d’Ivoire (Conseil en Audit et fiscalité) sont les conseils du Consortium sur cette opération.