JNCC 2022

Campagne de commercialisation 2022-2023 : Le prix du kilogramme de cacao fixé à 900 Fcfa

Publié le
campagne-de-commercialisation-2022-2023-le-prix-du-kilogramme-de-cacao-fixe-a-900-fcfa Le Vice-président a exprimé la forte attente du Chef de l’Etat vis-à-vis de l’ensemble des acteurs de la filière.
Economie

La 8ème édition de la Journée nationale du cacao et du chocolat (Jncc) se tient du 30 septembre au 02 octobre 2022, à Eden Golf Club, à Abidjan-Cocody. 

Les prix bord champ du kilogramme de cacao et du café, au titre de la campagne de commercialisation 2022-2023

Les prix bord champ du kilogramme de cacao et du café, au titre de la campagne de commercialisation 2022-2023, sont connus depuis ce vendredi 30 septembre 2022. L’annonce de ces différents prix, 900 Fcfa pour le cacao contre 825 Fcfa lors de la campagne 2021-2022, soit une hausse de 75 Fcfa par kilo et 750 Fcfa pour le café, contre 700 Fcfa lors de la campagne précédente, soit une hausse de 50 Fcfa, a été faite par le Vice-président de la République, Tiémoko Meyliet Koné, à l’ouverture de la 8ème édition de la Journée nationale du cacao et du chocolat (Jncc).

L’annonce de ces différents prix, 900 Fcfa pour le cacao contre 825 Fcfa lors de la campagne 2021-2022

Le Vice-président a exprimé la forte attente du Chef de l’Etat vis-à-vis de l’ensemble des acteurs de la filière, pour veiller rigoureusement à une rémunération juste et équitable de l’effort de chacun des producteurs.

Profitant de cette tribune, il a présenté les acquis de la réforme de la filière café-cacao. « Depuis le début de cette réforme, ce sont plus 16 000 milliards Fcfa de revenus financiers qui ont été distribués aux planteurs. Quant à la contribution de la filière cacao à l’amélioration du cadre de vie des populations rurales et, en particulier, des producteurs de cacao et leurs familles, ce sont plus de 70 milliards Fcfa qui ont été investis par le Conseil du Café-Cacao dans la réhabilitation des pistes agricoles et pour la réalisation d’infrastructures dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’hydraulique, de l’électrification rurale et de la sécurité.

 Le Plan national de développement (PND)

A ces réalisations de la filière s’ajoutent les efforts consentis par l’État, à travers le Plan national de développement (PND) dont le volet social a été amplifié par le Programme social du Gouvernement », a énuméré Tiémoko Meyliet Koné. 

« La Transformation locale du cacao : Opportunités pour les artisans chocolatiers ». 

L’édition 2022 de la Journée nationale du cacao et du chocolat, a pour thème : « La Transformation locale du cacao : Opportunités pour les artisans chocolatiers ». 

Cette journée est aussi celle de toutes les femmes et de tous les hommes, jeunes et moins jeunes, qui ont osé faire le choix de la transformation artisanale ou semi-industrielle du cacao. Cette célébration est un moment dédié à la reconnaissance et à la distinction de tous ceux qui contribuent, de façon directe ou indirecte, à la création de la richesse nationale à travers le cacao.  Enfin, Plus spécifiquement, cette journée permet d’honorer et de magnifier les producteurs de cacao, véritables piliers du développement de ce secteur. 

A travers le thème de la 8ème édition de la Jncc, l’ambition du Chef de l’État est de faire de la Côte d’Ivoire un pays industrialisé à l’horizon 2030, en transformant sur place l’essentiel des matières premières, en particulier, celles provenant de l’agriculture. 

La stratégie mise en place vise à transformer localement au minimum 50% de la production annuelle de fèves de cacao, qui se situe à environ 2 millions de tonnes par an. En vue de réaliser cet objectif, le Gouvernement a mis en place un ensemble de mesures d’incitation à l’investissement, pour faciliter l’accès à la fève de cacao et améliorer la compétitivité du secteur de la transformation.

Des résultats déjà obtenus, permettent d’enregistrer 724 000 tonnes de fèves broyées, faisant de la Côte d’Ivoire, le leader mondial du broyage de fèves, et l’émergence de petits transformateurs nationaux, avec une dizaine d’artisans-chocolatiers et de coopératives transformatrices de cacao.