Conseil de l’Organisation Internationale du Café à Bogota : Vers un nouvel accord International sur le Café

Publié le Modifié le
conseil-de-l-organisation-internationale-du-cafe-a-bogota-vers-un-nouvel-accord-international-sur-le-cafe
Economie

Après trois années sans réunion physique (dernier Conseil en septembre 2019), l’Organisation Internationale du Café (OIC) renoue avec des réunions en présentiel. La Côte d’Ivoire participe à cette session.

L’honneur revient à la Colombie d’abriter la 134ème session du Conseil et des Organes subsidiaires de l'OIC du 03 au 07 Octobre 2022 à Bogota, la capitale, sous la présidence de Ivan Romero-Martinez, ambassadeur du Honduras au Royaume-Uni (Angleterre et Irlande du Nord).

44 pays exportateurs et 34 pays importateurs de café présents à cette 134è session

La Côte d’Ivoire participe à cette Session à travers une forte délégation conduite par Aly Touré, Représentant Permanent de la Cote d’Ivoire auprès des Organisations Internationales des Produits de Base. L’OIC est la principale organisation intergouvernementale chargée des questions du café depuis 1963. Elle rassemble 44 pays exportateurs et 34 pays importateurs de café, qui représentent la quasi-totalité des participants de cette filière. Au cours de cette 134ème réunion, le Nouvel Accord International sur le Café sera ouvert à la signature des Etats Membres.

Voici les composants du GTPPC

Aussi, la Cote d’Ivoire a été invitée à prendre part au 4ème Forum des Chefs d’entreprise et de dirigeants mondiaux dans le secteur du Café, aussi qu’au Groupe de Travail Public-Privé du Café (GTPPC). Le GTPPC est actuellement composé de 19 "sherpas" du secteur privé - représentants les entreprises signataires, du Comité consultatif du secteur privé de l'OIC et les entités chargées de la durabilité du café Global Coffee Platform (GCP) et Sustainable Coffee Challenge (SCC) - et de 17 représentants du secteur public des pays Membres de l'OIC, tant importateurs qu'exportateurs.

L'objectif du GTPPC et de ses Domaines techniques de travail (TW) est de mettre en œuvre la Résolution 465 (Niveau des Prix du Café) et la Déclaration de Londres (Déclaration relative aux prix sur le Marché).