Campagne intermédiaire 2012 – 2013: Le prix du kilogramme bord champ de cacao baisse

Voici les dispositions prises
30/03/2013
Le cacao séché bien fermenté est vendu à 700 francs Cfa /Photo : archives
700 francs Cfa. C'est le prix garanti aux producteurs, sur toute l'étendue du territoire, du kilogramme bord champ de cacao bien fermenté fixé par le gouvernement ivoirien, relativement à la campagne intermédiaire de commercialisation 2012 – 2013 qui débute le 1er avril prochain.

Annonçant le prix pour cette campagne intermédiaire, le vendredi 29 mars 2013, à la salle de conférences du 23ème étage de l'immeuble Caistab au Plateau, Lambert Kouassi Konan (président du Conseil du café-cacao) a tenu à faire des précisions. Il a indiqué que le gouvernement s’est engagé à servir aux producteurs un prix minimum garanti représentant 60 % du prix Caf (coût, assurance, fret) de référence.

Entrée dans sa phase active le 3 octobre 2012 avec l'ouverture de la campagne principale 2012 – 2013 qui s'achève cette semaine, la réforme se poursuit avec la campagne intermédiaire. Et, « le prix offert aux producteurs dans le cadre de la réforme est le reflet des ventes réalisées par anticipation et donc le reflet du marché international ». Ainsi, pour la campagne intermédiaire, en considérant le volume moins important de production dont une partie est caractérisée par un petit grainage, une décote reflétant le niveau de grainage a été appliqué au prix du cacao en tenant compte du marché international. C'est pourquoi, contrairement au prix de la compagne principale fixé à 725 francs, celui de la campagne intermédiaire est fixé à 700 francs Cfa.

Le président Conseil café-cacao s'est voulu également clair sur les dispositions prises dans le cadre de ladite campagne. « Aucune réfaction n'est autorisée sur le prix d'achat de 700 francs Cfa / kg ; le grainage maximal de fèves aux 100 grammes admis à l’exportation est de 120 fèves ; le Conseil du café – cacao est instruit de prendre toutes les dispositions opérationnelles y compris les sanctions appropriées pour le respect strict du prix aux producteurs ; la date du 1er avril est retenue comme date d'ouverture de la campagne intermédiaire 2012 - 2013 », a-t-il appris. Sans faire le bilan de la campagne principale qui s'achève cette semaine, M. Kouassi Konan, qui était assisté de Mme Massandjé Touré-Litsé (directrice générale du Conseil café – cacao), a fait noter « une amélioration très significative » de la qualité du cacao.

Hermance K-N

Hermance K-N

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2

Videodrome