Investissement privé : Patrick Achi: « Aucun pays ne peut se développer plus rapidement que son secteur privé »

Publié le
investissement-prive-patrick-achi-aucun-pays-ne-peut-se-developper-plus-rapidement-que-son-secteur-prive Le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi pose de la première pierre de l’usine Cocoa à San Pedro.
Economie

En visite de travail à San Pedro, le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi, a procédé le jeudi 20 octobre 2022, à la pose de la première pierre de l’usine Cocoa, qui sera spécialisée dans la transformation du cacao.

Située à 3 kilomètres de San Pedro, sur l’axe menant à Soubré, le site de la future usine a été le lieu pour le chef du gouvernement, de souligner l’importance du secteur privé ivoirien.

 Le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi pose de la première pierre de l’usine Cocoa

« Aucun pays ne peut se développer plus rapidement que son secteur privé »,a déclaré le chef du gouvernement. Selon le Premier Ministre, « c’est parce qu’il y a un secteur privé dynamique que l’Etat est capable de générer des ressources ». Au cours de son allocution, Patrick Achi a chaleureusement salué Koné Dossongui, président d’Atlantic Financial group et propriétaire de la future usine. Citant l’exemple de ce dernier, le chef du gouvernement a insisté sur la nécessité de la Côte d’Ivoire d’avoir plus de nationaux à la tête d’entreprises.

« c’est parce qu’il y a un secteur privé dynamique que l’Etat est capable de générer des ressources »

« C’est l’opportunité, au nom du président de la République, d’interpeller, d’appeler tous les cadres ivoiriens qui en ont l’opportunité, qui en ont les moyens, d’investir dans l’agriculture, d’investir dans la transformation agricole parce que ce sont des secteurs qui peuvent générer des ressources extrêmement importantes », a indiqué Patrick Achi. Avant d’ajouter : «  Quand on veut transformer plus de 50% de ses matières premières, on ne peut pas seulement compter sur l’investissement étranger. Il faut également compter sur ses propres cadres. Ils sont nombreux en Côte d’Ivoire ceux qui ont la capacité de le faire ».

A San Pedro, le Premier Ministre a par ailleurs réitéré la volonté du chef de l’Etat d’améliorer les conditions de vie des populations. « L’aspiration profonde du Président de la République c’est de donner tout, tout ce qu’il peut, tout ce qu’il a, à son pays, pour faire en sorte que les populations de toutes catégories sociales puissent atteindre un niveau dont il rêve », a-t-il souligné.

L’usine, faut-il le préciser, sera bâtie sur un site de 9 hectares. Elle aura une capacité de transformation de 64.000 tonnes par an extensible à 100.000 tonnes. Ce sont 73 milliards de Francs CFA qui y seront investis pour un chiffre d’affaires attendu de plus de 100 milliards de Francs CFA. Les travaux de construction sont prévus pour durer 24 mois.

Présent à cette cérémonie, Kobenan Kouassi Adjoumani, Ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, a relevé que « la création d’une usine de transformation de cacao s’inscrit dans la droite ligne de la politique de développement du secteur agro-industriel » mise en place par le gouvernement.

Pour sa part, Koné Dossongui a fait savoir que ce projet porté par son entreprise est l’expression d’une volonté de contribuer aux côtés des autorités, au développement de la Côte d’Ivoire. « Cette usine est notre manière de répondre à un certain nombre d’appels sans cesse répétés par les autorités de ce pays », a expliqué l’homme d’affaires.