Développement du secteur hôtelier : Patrick Achi pose la première pierre du "complexe Akwaba"

Publié le Modifié le
developpement-du-secteur-hotelier-patrick-achi-pose-la-premiere-pierre-du-complexe-akwaba
Economie

Le premier ministre, Patrick Achi a procédé, le jeudi 1 décembre 2022, à la pose e la première pierre d'un complexe hôtelier et immobilier à Abidjan.

Il s'agit du ''Complexe Akwaba'', un ensemble urbain attractif et mixte comprenant un hôtel, des bureaux et des commerces implantés, qui sera bâti dans la commune de Marcory. Cette infrastructure moderne s'inscrit dans la ligne droite de la politique de développement du secteur hôtelier en Côte d'Ivoire, et porter par des nationaux.

Infrastructure symbolique pour la nation

Pour le premier ministre, ce projet est un symbole de cette nation hospitalière, car sa réalisation étant confiée à un promoteur ivoirien, la société de patrimoine et de gestion (SPG Akwaba), une entreprise ivoirienne dirigée par Sinohn Kouadio-Kafana et à un autre étranger, PN Holding Groupe.

Elle est également symbolique pour la Côte d’Ivoire par le rôle qu’elle jouera dans l’accroissement de l’offre hôtelière premium, d’affaires et de loisirs de la capitale économique, Abidjan, a souligné le chef du gouvernement.

"Émerger des champions nationaux dans une douzaine de secteurs stratégiques, y compris le tourisme"

“C’est donc un projet d’ambition, porté par des Nationaux, épousant le dynamisme et l’optimisme du pays, dans une adéquation parfaite avec la vision du Chef de l’État, Alassane Ouattara, qui s’est engagé dans une politique de diversification structurée et volontaire de notre économie”, a affirmé Patrick Achi.

Il a souligné que le président de la République, dans la concrétisation de cet ambition, veille à faire émerger des champions nationaux dans une douzaine de secteurs stratégiques, y compris le tourisme, où des avantages comparatifs clairs et de potentialités de croissance formidables sont à noter.

Avec un investissement total de 60 milliards FCFA dont 30 milliards du promoteur ivoirien SPG Akwaba, soit 50% du coût global de sa réalisation. Ce complexe hôtelier est composé de deux bâtiment, de R+7 et R+6 qui abritent un hôtel, des bureaux, des salles de conférence et des commerces. Il regroupera un grand jardin et sa résidence hôtelière, surplombée dans la surélévation par des espaces de détente.

Notons que le projet de réalisation de cette infrastructure se veut également un pourvoyeur d'emplois. Il contribuera à la création de 2 000 emplois directs, puis 400 indirects dans sa phase d’exploitation prévue pour 2024.