Côte d'Ivoire

Inauguration du TC2 du PAA : Hien Yacouba Sié (DG) rappelle les projets portuaires majeurs réalisés depuis 2012

Publié le
inauguration-du-tc2-du-paa-hien-yacouba-sie-dg-rappelle-les-projets-portuaires-majeurs-realises-depuis-2012 Le Directeur général du Port autonome d'Abidjan, Hien Yacouba Sié
Economie

Le DG du Port autonome d’Abidjan, Hien Yacouba Sié, a rappelé, le vendredi 2 décembre 2022, à l’inauguration du 2ème terminal à conteneurs que 1 100 milliards investis ont permis de réaliser les projets en 10 ans.

Le deuxième terminal à conteneurs du Port autonome d’Abidjan (PAA) a été inauguré, le vendredi 2 novembre 2022, par le Vice-Président de la République Tiémoko Meyliet Koné. A cette occasion, le Directeur général du PAA, Hien Yacouba Sié, a rappelé que depuis 2012, ce sont 1 100 milliards de FCFA que le Gouvernement a investis dans les activités portuaires, qui ont permis de réaliser des projets majeurs en dix ans.

Les projets réalisés en 10 ans

Il s'agit du nouveau port de pêche inauguré en 2015 permettant au PAA de recevoir les grands navires thoniers qui ne pouvaient y accéder, de la création en 2018 de 43 ha de terrain industriel par remblaiement de la baie de Biétry, du terminal roulier moderne inauguré en 2018 et pouvant accueillir 70 000 véhicules par an.

L'on note également le rempiètement des quais du terminal vraquier en 2017 lui permettant d'y accueillir des navires avec 50 000 tonnes contre 30 000 tonnes avant, l'élargissement et l'approfondissement du canal de Vridi livré en 2019.

Hien Yacouba Sié a aussi évoqué le terminal céréalier en construction prévu pour être livré en février 2023 avec des quais qui pourront accueillir des grands navires céréaliers de 70 000 tonnes contre 30 000 actuellement.

Avec 30 millions de tonnes de marchandises par an, le PAA concentre 50% des unités industrielles les plus importantes de la Côte d'Ivoire et génère environ 55 000 emplois directs et indirects

Considéré comme le poumon de l'économie ivoirienne, le Port autonome d'Abidjan créé en février 1951 a assuré 76% des échanges commerciaux entre la Côte d'Ivoire et l'extérieur en 2021. Avec 30 millions de tonnes de marchandises par an, le PAA concentre 50% des unités industrielles les plus importantes de la Côte d'Ivoire et génère environ 55 000 emplois directs et indirects.

Hien Yacouba Sié a rappelé que le Port d’Abidjan a été ouvert à l’exploitation en 1951. « Ouvert à l’exploitation, le Port d’Abidjan a été jusqu’à dans les années 80 le premier port de la côte ouest africaine. Le manque d’investissement durant les deux décennies de crise sociopolitique qu’a connu la Côte d’Ivoire ne lui a pas permis de s’adapter aux mutations de l’industrie maritime et aux attentes des acteurs du secteur. Cela nous a coûté notre compétitivité et notre position de premier.

Selon Hien Yacouba Sié, en 2011, le Port d’Abidjan ne pouvait pas accueillir les grands navires fréquentant les côtes africaines. Les aires de manutention de stockage sous douane étaient fortement congestionnées. Les voies d’accès et des espaces industriels étaient totalement saturés.

« Aussi, inspiré par la vision du président de la République, SEM Alassane Ouattara, de positionner la Côte d’Ivoire dans le concert des nations qui comptent dans le monde, nous avons entrepris de faire du port d’Abidjan, le port leader de la côte ouest africaine et un port hub de référence sur la façade atlantique de l’Afrique », a-t-il souligné.

Source : Cicg