Côte d'Ivoire

Numérisation des écoles : 20 chefs d'établissements s'engagent à la continuité de la méthode « ENEA » dans leurs établissements


29/07/2020
Numérisation des écoles : 20 chefs d'établissements s'engagent à la continuité de la méthode « ENEA » dans leurs établissements
Les chefs d'établissements ont été formés

Vingt (20) chefs d’établissements promettent de continuer, dans leurs structures scolaires respectives, la méthode des Écoles Numériques d’Excellence Africaine (ENEA) Côte d’Ivoire. C’est ce qui ressort des conclusions de l’atelier Digital Schools of Distinction (DSD), qui s’est tenu les 17 et 18 juin 2020 à l’Hôtel La Rose Blanche de Cocody-Angré ainsi que les 22 et 23 juin 2020 à l’Hôtel Villa des Hôtes II de Yamoussoukro.

La méthode des Écoles Numériques d’Excellence Africaine (ENEA) est un modèle de travail qui peut résoudre plusieurs problématiques du domaine scolaire. À savoir : les questions liées à la baisse de la qualité de l’éducation, les effectifs pléthoriques dans les salles de classes et le manque d'enseignants STEM (Sciences, Technologies, Anglais et Mathématiques). Ce modèle de travail veut contribuer à l’intégration des TIC (Technologies de l'information et de la communication) au niveau secondaire en Côte d'Ivoire. Par ailleurs, ce projet met particulièrement l'accent sur l'utilisation des TIC pour promouvoir des pratiques innovantes dans l'enseignement-apprentissage des STEM.

Concernant l'utilisation des TIC, le projet ENEA fournit à l'établissement un aperçu de ses forces et de ses défis en matière d’intégration des technologies dans cinq domaines clés de l’éducation que sont : Leadership et planification ; TIC dans le programme d'enseignement ; développement professionnel ; culture e-learning et les infrastructures TIC. Elle a également pour but de susciter les discussions au sein des équipes de planification scolaire afin d'identifier les priorités pour le passage à l'étape suivante de leur développement numérique.

Au regard des conséquences de la crise sanitaire liée au coronavirus, 18 établissements sur 20 ont décidé d’inscrire dans leurs priorités à venir, la promotion du e-learning dans leur dispositif d’enseignement. Les deux établissements restants, à savoir le Lycée Sainte-Marie de Cocody et le Lycée Moderne de Garçons de Bingerville, ont quant à eux déjà mis leurs cours en ligne. Ils ont donc eu plaisir à partager leurs expériences avec leurs pairs.

Intervenant au nom du ministre Kandia Camara, M. Aboubacar Coulibaly, Directeur des Technologies et des Systèmes d'Information (DTSI), a d’abord félicité les deux établissements pour leurs initiatives conformément à la feuille de route TIC proposée par les ENEA. Avant d'encourager les autres à leur emboîter le pas. Contents que les apprenants aient compris le bien-fondé du projet, Jerome Morrissey, Directeur Général de Global E-Schools and Communities Initiative (GESCI), et madame Sylvie Tanflotien représentante pays de GESCI, ont indiqué qu'ils organiseront très prochainement la cérémonie de remise de certificats de l’atteinte du niveau « Cyber à l’aise » aux établissements. Aussi ont-ils rassuré que les idées de projets émises par les établissements seront traitées et organisées en vue d’apporter à leurs initiateurs l’accompagnement approprié.

M.T avec Sercom

MELEDJE Trésore

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome