Côte d'Ivoire

Cérémonie d’inauguration du GSMD de Bingerville : Le département ministériel de l’Education nationale prêt à apporter son appui institutionnel et pédagogique nécessaires

Education
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
ceremonie-d-inauguration-du-gsmd-de-bingerville-le-departement-ministeriel-de-l-education-nationale-pret-a-apporter-son-appui-institutionnel-et-pedagogique-necessaires Le directeur de cabinet du Ministre de l'Education Nationale, Kabran Assoumou, a procédé à la coupure du ruban en présence de la marraine Mme Denise Houphoute Boigny

Le directeur de cabinet de la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Kabran Assoumou, qui représentait Mme Kandia Camara, a procédé, le vendredi 15 janvier 2021, à l’inauguration officielle du Groupe Scolaire Madeleine Daniélou (GSMD) de Bingerville, en présence de la marraine de la cérémonie, Mme Denise Houphouët Boigny (Ambassadeur déléguée permanente de la Côte d’Ivoire auprès de l’UNESCO) ainsi que de plusieurs autorités.

 

« En ce jour mémorable où nous signons l’acte de naissance du Groupe Scolaire Madeleine Daniélou, je ne saurais cacher ma fierté du fait de la plus-value que cette institution va apporter assurément à notre stratégie globale. Je voudrais dire ma foi totale, en cette école, membre du réseau des centres éducatifs Madeleine Daniélou. Cette foi qui m’anime est d’autant plus légitime que les illustres promoteurs de cet établissement agissent sur une cible sensible et déterminante de notre population scolaire : la jeune fille. Chers amis, en focalisant votre projet sur cette moitié de l’humanité, vous avez choisi de féconder en chacune de vos disciples cette soif de réussir qui forge les nations », a dit le directeur de cabinet du ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Kabran Assoumou, qui représentait la ministre Kandia Camara, le vendredi 15 janvier 2021, à la cérémonie d’inauguration officielle du GSMD de Bingerville.

Pour le représentant de la ministre, cet institut qui s’ouvre vient illustrer la belle dynamique de partenariat publique-privé qui existe dans le secteur de l’éducation en Côte d’Ivoire. « Il n’est pas besoin de rappeler en effet, le rôle de relai précieux de l’enseignement privé pour permettre à l’Etat d’assumer son devoir régalien en faveur d’une formation satisfaisante de chaque enfant. Parce que pour nous, chaque enfant est un espoir, chaque enfant est un destin. Nous devons tout mettre en œuvre pour que, quel que soit cet enfant, nous puissions lui préparer le plus radieux des avenirs », a-t-il souligné.

S’adressant à Mme la directrice, présidente de l’association de gestion, il l’a rassurée que les objectifs de l’établissement rencontrent pleinement ceux de l’Etat de Côte d’Ivoire. « Je vous engage, vous, le corps enseignant et le personnel d’encadrement dont nous connaissons le professionnalisme à continuer à incarner les valeurs cardinales qui ont fait votre renommée à travers le monde entier. Vous trouverez alors à votre côté, tout notre département ministériel prêt à vous apporter notre appui institutionnel et pédagogique nécessaires. Ainsi, comme le dit votre slogan, votre conscience aura rencontré notre confiance. Pour un cheminement commun au service de nos élèves », a-t-il assuré.

Tout en rappelant que la Côte d’Ivoire partage déjà avec la communauté apostolique Saint François Xavier « une belle expérience à travers le prestigieux le lycée Sainte Marie de Cocody, qui a formé de nombreuses promotions de hauts cadres au sein de la gente féminine nationale », Kabran Assoumou a salué la marraine de la cérémonie, Mme Denise Houphouët Boigny, Ambassadeur déléguée permanente de la Côte d’Ivoire auprès de l’UNESCO.

Pour sa part, la marraine a laissé entendre que le GSMD marquera, à n’en point douter, l’histoire de l’éducation de la jeune fille en Côte d’Ivoire. « La communauté Saint François Xavier créée par Madeleine Daniélou, l’une des premières femmes agrégées en France, a ouvert un premier collège, Sainte Marie en France dès 1913. Elle dirige aujourd’hui 6 centres éducatifs dans ce pays en France et est présente en Italie et en Corée du Sud. Etablie en Côte d’Ivoire dès 1962 à la demande du président Houphouët Boigny soutenue à l’époque par le ministre Joachim Bony, la communauté Saint François Xavier a implanté à cette date, le collège Sainte Marie d’Adjamé aux 220 logements, puis à partir de 1967 le lycée Sainte Marie de Cocody, d’où est sortie, il faut le dire, la majeure partie de l’élite féminine de la Côte d’Ivoire », a rappelé Mme Denise Houphouët Boigny.

Elle a qualifié le GSMD d’établissement magnifique, fonctionnel et qui, à ses yeux, répond aux normes en vigueur. « Il sera encore plus beau quand tous les chantiers seront terminés. En ma qualité d’enseignante et représentante de la Côte d’Ivoire auprès de l’UNESCO, le projet éducatif du GSMD me séduit au plus haut niveau », a-t-elle dit.

Bien avant ces deux intervenants, la présidente du Comité d’organisation, Mme Ouattara, a remercié les autorités et tous ceux qui ont effectué le déplacement.

Quant à Mlle Kacou Méa, Super déléguée du GSMD, qui s’est exprimée au nom de toutes les élèves de l’établissement, elle a adressé ses sincères remerciements à Mme la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle qui a bien voulu se faire représenter par son directeur de cabinet, non sans exprimer sa profonde gratitude à la marraine, Mme l’Ambassadrice de la Côte d’Ivoire auprès de l’UNESCO. « Nous vous savons mère, enseignante, éducatrice et femme éprise de l’émergence de la jeune fille capable d’être demain un leader pour notre pays. Alors nous n’avons aucun doute sur votre disponibilité à nous guider sur le droit chemin », s’est-elle adressée à la marraine.

Elle s’est ensuite tournée vers les sœurs de la communauté Saint François Xavier qui ont construit « ce joyau établissement ». « Merci pour tout ce que vous faites pour l’école en Côte d’Ivoire et pour l’épanouissement de la jeune fille en particulier », a-t-elle souligné, avant de remercier tout le corps administratif et professoral pour leur encadrement, leurs précieux conseils et orientations si forts nécessaires à leur réussite, sans oublier les parents d’élèves et tuteurs : « Vous vous battez nuit et jour afin de nous assurer une bonne éducation, au prix de nombreux sacrifices, conscients que la bonne éducation est le meilleur à laisser à ses enfants. Merci infiniment ».

A la suite de la Super déléguée, Joel Baroan, a, au nom des parents d’élèves, a indiqué que « c’est donc pour retrouver la flamme d’excellence » qu’ils ont bien voulu inscrire leurs enfants au GSMD. Il a lancé un appel à l’endroit de tous les parents d’élèves afin qu’ils s’impliquent davantage et activement à travers leur bureau dans la vie scolaire.

Dans la série des allocutions, la Sœur Caroline Nicole, supérieure générale de la communauté Saint François Xavier, a remercié la marraine, Mme Denise Houphouët Boigny et tous ceux qui ont apporté leur contribution pour la construction de l’établissement.

Entre ces différentes interventions, les élèves ont fait des sketchs très appréciés des invités parmi lesquels le ministre Gilbert Bleu-Lainé et son épouse.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.