Année académique 2021-2022: Trois ivoiriens en formation à l’Institut national du service publique (INSP) de France (ex ENA)

Publié le Modifié le
annee-academique-2021-2022-trois-ivoiriens-en-formation-a-l-institut-national-du-service-publique-insp-de-france-ex-ena La promotion 2021-2022 du CIP comprend 41 élèves de 24 nationalités différentes. (Ph: DR)
Education

Au titre de l’année académique 2021-2022, la Côte d’Ivoire participe au Cycle international de perfectionnement (CIP) de l’Institut nationale du service publique (INSP) de France (ex ENA), avec trois lauréats.

En avril 2021, le Président de la République française, Emmanuel Macron, a annoncé les grands axes de la réforme de la haute fonction publique dont le remplacement de l'École nationale d'administration (ENA) par l'Institut national du service public (INSP).

ENA de France devient INSP

Depuis le 1er janvier 2022, c’est désormais chose faite. L’ENA de France a cédé la place à l’Institut nationale du service publique (INSP).

L’idée est de rendre cet outil de formation des élites plus performant, pour l’adapter aux défis actuels de la modernisation des services publics.

L’INSP de France offre deux cycles internationaux. À savoir le Cycle international long (CIL), qui s’adresse à de jeunes fonctionnaires d’administrations publiques étrangères occupant des postes de responsabilités et dotés d’un réel potentiel d’évolution et d’influence et le Cycle international de perfectionnement (CIP), destiné aux hauts fonctionnaires désirant se perfectionner ou développer de nouveaux savoir-faire. Ce cycle leur offre l’occasion de réaliser des approches comparatives, grâce à la mise en commun d’expériences et de savoir-faire, avec de hauts responsables de l’administration publique du monde entier.

Trois ivoiriens au CIP

Au titre de l’année académique 2021-2022, la Côte d’Ivoire participe au CIP avec trois lauréats que sont messieurs Bosso Jean François Xavier, Magistrat à la Cour des comptes, diplômé du cycle supérieur de l'ENA de Côte d’Ivoire, option finances générales, Major des lauréats ; Onna Monnet Didier, Administrateur des services financiers, diplômé du cycle supérieur de l'ENA de Côte d’Ivoire, option santé, Sous-directeur des affaires administratives et financières du SAMU et Koné Mamadou, Administrateur des services financiers et ingénieur en statistiques de l'ENSEA, chef de service du suivi des bases de données communautaires à la Direction générale de l’Économie.

La promotion 2021-2022 du CIP comprend 41 élèves de 24 nationalités différentes. Bosso Jean François Xavier, Onna Monnet Didier et Koné Mamadou constituent ainsi la dernière promotion CIP de fonctionnaires ivoiriens de l’ENA de France et la première de l’INSP.

La rentrée académique du CIP s’étant effectuée le 1er décembre 2021, avant la mise en place de l’INSP, la promotion 2021-2022 portera le nom des deux écoles.

Convention Côte d'Ivoire - France

La participation des fonctionnaires Ivoiriens aux cycles internationaux de l’INSP de France, faut-il le noter, est le fruit d’une convention qui lie le ministère de la Fonction publique de Côte d’Ivoire, l'Ambassade de la France en Côte d’Ivoire et l’ENA de France. L’admission aux différents cycles se fait par voie de concours organisés par l’INSP de France, et la mise en formation est autorisée par une communication en Conseil des ministres.

L’Ambassade de France en Côte d’Ivoire apporte un accompagnement financier et technique aux lauréats. Dans cette optique, Bosso Jean François Xavier, Major des lauréats, bénéficie d’une bourse du Gouvernement français. Les deux autres lauréats sont pris en charge par l’État ivoirien.

Irène BATH (Avec sercom)