Côte d’Ivoire : L’agence coréenne de Coopération internationale appuie l’enseignement secondaire fondé sur le genre

Publié le Modifié le
cote-d-ivoire-l-agence-coreenne-de-cooperation-internationale-appuie-l-enseignement-secondaire-fonde-sur-le-genre Image utilisée à titre d'illustration
Education

La Côte d’Ivoire a reçu un appui financier de l’agence coréenne de Coopération internationale dans le cadre de la mise en œuvre de la composante éducation du programme de coopération 2021-2025.

L’Agence des Nations Unies Pour L’Enfance en Côte d’Ivoire (UNICEF) et l’Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA) en Côte d’Ivoire ont signé le 6 avril 2022 au siège de l’UNICEF à Abidjan un accord de financement d’un montant de 10 millions de dollars américains (environ 6 milliards de francs CFA) dans le cadre de la mise en œuvre de la composante éducation du programme de coopération 2021-2025 entre l’UNICEF et le gouvernement de la Côte d’Ivoire.

Le projet est intitulé «Enseignement secondaire inclusif fondé sur le genre ...»

La cérémonie de signature a vu la présence de M. Marc Vincent et M. WOO DongWan, respectivement représentant des deux organisations en Côte d’Ivoire. Le projet intitulé Enseignement secondaire inclusif fondé sur le genre dans trois (3) districts du nord de la Côte d’Ivoire : Poro, Tchologo, Bagoué vise à améliorer l’accès à un enseignement secondaire et à une formation professionnelle de qualité pour les enfants vulnérables, en mettant l’accent sur les filles dans ces trois régions du nord de la Côte d’Ivoire, où les taux de scolarisation sont particulièrement faibles.

Plus de 40.000 élèves seront impactés

41.198 bénéficiaires directs seront touchés parmi lesquels 30.000 adolescents du secondaires, 6,000 enfants et adolescents hors de l’école, 3,520 parents, 1,542 personnels des ministères en charge de l’éducation et de la santé ainsi 136 travailleurs de la santé. Dans le cadre de ce projet, l’UNICEF travaillera en étroite collaboration avec les ministères techniques en charge de l’éducation nationale, de l’Enseignement technique et la formation professionnelle, de la santé et de la famille.

Cette collaboration permettra la construction et l’équipement de nouvelles salles de classes, la dotation des établissements en matériels didactiques et pédagogiques, le renforcement de l’encadrement pédagogique, la mise en place d’offres alternatives d’éducation et l’amélioration de l’accès aux services de santé dédiés aux adolescents. Selon Marc Vincent, Représentant de l’UNICEF en Côte d’Ivoire, « la générosité du gouvernement coréen permet à l’UNICEF de toucher des zones du pays où la scolarisation a toujours été confrontée à des difficultés liées aux pesanteurs socio-culturelles. Cet appui continuera à redonner de l’espoir à des milliers adolescents hors du système scolaire »

L’UNICEF avait déjà bénéficié en 2018, de fonds de KOICA

Selon WOO DongWan, Directeur Pays de KOICA Cote d'Ivoire, "la KOICA se tient aux côtés de l’UNICEF pour promouvoir les droits fondamentaux et le bien-être de chaque enfant". L’UNICEF avait déjà bénéficié en 2018, de fonds de KOICA, d’un montant de USD 6,000,000 pour la mise en œuvre du projet intitulé « Créer un environnement d’apprentissage adapté aux enfants pour les filles dans les régions défavorisées et fragiles du nord de la Côte d’Ivoire, et protéger les adolescents des risques liés au VIH/SIDA ». Ce projet a permis de changer les perceptions des communautés quant à la scolarisation des filles. Il a aussi permis d’améliorer considérablement l’accès et le maintien des filles à l’école.