Côte d’Ivoire/Concours national de Physique (CONAPHYS) 2022: 18 lauréats issus des lycées, collèges et université

Publié le
cote-d-ivoire-concours-national-de-physique-conaphys-2022-18-laureats-issus-des-lycees-colleges-et-universite Concours national de Physique (CONAPHYS) 2022 : 18 lauréats issus des lycées, collèges et universités célébrés.
Education

À l'issue de l'édition 2022 du Concours national de Physique (CONAPHYS), organisée par la Société ivoirienne de Physique (SIPHYS), 18 élèves et étudiants méritants ont été retenus sur plus de 540 candidats. 

Venus de huit collèges, sept lycées et trois universités du pays. Cette cérémonie de remise de prix CONAPHYS 2022 à ces 18 lauréats a été présidée par le directeur de cabinet du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Arsène Kobéa, le vendredi 05 août 2022 à l’Istc  Abidjan-Cocody.

Chaque premier prix du secondaire et du supérieur a reçu un ordinateur portable, un trophée, un diplôme et une enveloppe. Les candidats classés deuxième et troisième de chaque niveau sont repartis avec une tablette, un diplôme et une enveloppe. Les autres lauréats ont reçu des enveloppes et un diplôme de participation pour chacun d'eux.Aussi, les meilleures filles par niveau ont été primées en vue de susciter une saine émulation en leur sein.

2eme édition prix CONAPHYS  18 lauréats

À ces lauréats, s'ajoutent les prix attribués aux meilleurs établissements (par catégorie), à la meilleure Direction régionale de l'Éducation nationale et de l'Alphabétisation (DRENA), ainsi qu'aux personnalités qui contribuent au rayonnement et à la vulgarisation de cette matière dont le ministre Adama Diawara lui-même.

« Nous recherchons de l’engouement pour les sciences et les technologies et fort heureusement il y a le respect du genre à cette matière nous voulons que c’est une telle activité impacte toute la Côte d’Ivoire » 

Pour le directeur de cabinet du ministre de l’enseignement supérieur Arsène Kobéa représentant le ministre de Adama Diawara a félicité les lauréats il a indiqué que ce concours annuel organisé pour l'Éducation nationale et pour l'Enseignement supérieur a été créé pour motiver les jeunes apprenants pour les filières scientifiques. « Nous recherchons de l’engouement pour les sciences et les technologies et fort heureusement il y a le respect du genre à cette matière nous voulons que c’est une telle activité impacte toute la Côte d’Ivoire », a indiqué le Dircab.

Cependant, il a relevé que la Côte d'Ivoire  veut à l’horizon 2030, arriver à la transformation totale de ses matières premières pour apporter de la plus-value, devra comporter sur des ingénieurs et techniciens. « Or, nous constatons d’année en année, une décroissance du taux d’admis dans les séries scientifiques », a-t-il déploré.

Le président de la Société ivoirienne de Physique (SIPHYS), par ailleurs directeur général de l'Enseignement supérieur, Vafi Doumbia, a déclaré que la physique, perçue comme une discipline difficile, se doit d'être promue dans toutes les sociétés humaines, à travers un système éducatif performant et par des actions de vulgarisation.

Quant à l’une des lauréats Brou Arielle Manuela « Je suis en classe de 4e au collège les classiques à San Pedro j’ai remporté le prix,  le premier prix du concours de physique chimie organisée par CONAPHYS, j’ai eu 19 de moyenne. J’aimerais dire aux jeunes filles de Côte d’Ivoire de travailler de savoir organiser le temps. N’ayez pas peur des matières scientifiques. Faites les matières scientifiques il n'y a vraiment rien de compliquer dedans, étudiez seulement.