Tensions sociales à l’horizon : Les envolées de prix, un phénomène mondial

Et si on réfléchissait autrement
Publié le Source : Linfodrome
tensions-sociales-a-l-horizon-les-envolees-de-prix-un-phenomene-mondial La réalité peut être différente pour les pays africains.

Récemment on a observé l’augmentation des prix des denrées alimentaires et des biens dans plusieurs secteurs à travers le monde. Certains gouvernements Africains sans analyse pertinente ont pensé à un épiphénomène et commencé à prendre des mesures vaines de contrôle de prix.

Hausse des prix, chômage, un cocktail explosif

Les prix mondiaux des produits alimentaires ont enregistré leur plus forte hausse mensuelle depuis plus d'une décennie. Les prix des céréales ont grimpé de 22% sur un an, au plus haut depuis 2016, selon l'indice Bloomberg des prix des matières agricoles. Le cours du pétrole brut a pris 30% depuis un an (source : Le Monde).

 

Les causes sont multiples

La sécheresse au Brésil et sur plusieurs pays, l’instabilité sécuritaire dans certaines régions (Tchad, Côte d’Ivoire, Burkina…), la baisse du taux du dollar, la Covid avec les surcoûts des mesures sanitaires, la poussée de la demande et une offre qui peine à suivre.

 

Hausse permanente ?

L’autre question est si cette augmentation est transitoire ou permanente. Selon les économistes de la banque américaine Goldman & Sachs, cette augmentation va durer au moins sur 10 ans et ils parlent d’un nouveau « super cycle » avant que les prix ne redescendent. Les économistes Français du groupe Cyclope ont un avis contraire et tablent sur une baisse et passage aux prix d’avant covid d’ici 6 mois.

 

Et l'Afrique

Et si on réfléchissait autrement sur la manière de gérer ces augmentations de prix ?

La réalité peut être différente pour les pays africains dont la majorité des économies est informelle et sans système de protection sociale.

Avec son programme Africa 5.0 et le concept Ezf, la Fafede Affeed lutte pour un plein emploi et un développement durable du continent

 

Samuel Mathey