Après plusieurs agressions

Un chef des ‘’microbes’’ arrêté avec sa bande

Publié le Modifié le
un-chef-des-microbes-arrete-avec-sa-bande (Photo d'archives pour illustrer l'article)
Faits divers

Agressions et drogue. Voilà à quoi se résument les sombres activités de ‘’Golongo la terreur’’ et sa bande composée de trois ‘’microbes’’, dans la commune d’Attécoubé.

Depuis samedi 02 août dernier, rapporte une dépêche de l’Aip, les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci) ont mis fin aux sinistres activités de ce gang dont l’âge des membres oscille entre 15 et 25 ans.

Selon notre source, l’arrestation de cette bande est intervenue à la suite du cambriolage du domicile d’un adolescent et de ses frères. Excédés par ces vols récurrents, ceux-ci ont décidé de braver ces voleurs qui sont très connus des habitants. C’est ainsi que l’adolescent a poussé l’outrecuidance jusqu’à se rendre dans le fumoir du caïd aux fins de réclamer les objets volés chez lui. Pour son malheur, celui-ci subira un traitement de choc qui le laissera pour mort dans une mare de sang.

Les frères de la victime l’ayant retrouvé plus tard dans un piteux état, ils ne se font pas prier deux fois pour donner l’alerte à certains éléments des Frci qui ont, immédiatement, bouclé la zone. Golongo et ses trois lieutenants qui sèment la terreur, ont été pris en possession de plusieurs objets, notamment des vidéo, des portables, des postes téléviseurs et, bien entendu de la drogue.

Le démantèlement de ce gang a fait pousser un véritable ouf de soulagement aux riverains de Banco 3. Car, personne n’osait dénoncer ces malfaiteurs qui s’étaient taillé une triste réputation, au risque de subir ses représailles.

G. DE GNAMIEN

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

G de Gnamien
Voir ses articles