Insécurité à Port-Bouët: Le saint sacrement d'une paroisse profané

Faits divers
Publié le Source : L'inter
insecurite-a-port-bouet-le-saint-sacrement-d-une-paroisse-profane (Photo d'archives pour illustrer l'article)

La paroisse saint Louis De Gonzague du quartier Gonzagueville, dans la commune de Port-Bouët, a fait les frais de sinistres individus.

En effet, cette église catholique a été cambriolée dans la nuit du jeudi 27 au vendredi 28 août. Selon des informations en notre possession, c'est aux environs de 2h du matin que les ''envoyés de Lucifer'' ont accédé à la cour de la paroisse, sans grande difficulté, vu que le gardien des lieux était absent pour des raisons de deuil. Les cambrioleurs se sont automatiquement mis à fouiller l'intérieur de l'église et les différents bureaux. Ainsi ont-ils cassé le saint sacrement avant d'emporter les ciboires qui contenaient les hosties destinées à la communion.

Boulimiques à souhait, ces individus qui sont loin d'être des enfants de cœur, ont également pris avec eux du matériel informatique. Ils ont visité 5 bureaux, desquels ont ils ont soutiré 5 ordinateurs complets, 1 orgue ( instrument de musique), des imprimantes. Dans le bureau du curé de la paroisse, la somme de 200.000 fcfa a été soutirée par les voyous. Tout ce butin, ils l'ont chargé dans un véhicule de type bâché avant de mettre les voiles. Des rivérains disent avoir vu le véhicule sortir de l'église à cette heure tardive, avec à son bord 4 personnes.

Informée, la police est arrivée sur les lieux, tôt le matin d'hier vendredi pour procéder au constat d'usage. Le Père Bernard Allah, curé de cette paroisse, a invité les fidèles de l'église à la sérénité et à prier pour ces bandits, afin qu'ils ne s'attaquent pas à d'autres églises.

Franck SOUHONE

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites