Litige foncier à « Jean Folly »

Faits divers
Publié le Source : Soir info
litige-foncier-a--jean-folly-

Depuis un moment, Kpassa, fondateur du collège moderne privé « Kpassa » et le pasteur Assemien de la Mission évangélique de la délivrance et du salut révélé (Medsr), à « Jean Folly », dans la commune de Port-Bouët ? ne s'entendent plus. Pis, ils sont au bord d'un affrontement certain. De quoi s'agit-il ? En fait, les locaux du collège « Kpassa » et ceux de la Medsr sont séparés par un couloir d'environ un mètre de largeur sur une longueur estimée à une vingtaine de mètres. Dans le cadre de l'extension de son établissement, Kpassa, selon lui, acquiert des lots non loin de la Mission. Dès lors, il fait une ouverture servant d'entrée principale de l'établissement scolaire et qui débouche sur l'artère principale du quartier. Et le faisant, le fondateur d'école étend son espace au couloir qui le séparait de la Medsr. Pour Kpassa, cet espace est désormais le sien, puisqu'il a racheté la cour où les habitants passaient. Pour sa part, le pasteur Assémien refuse que le couloir qui a toujours été la limite entre l'école et sa propriété soit utilisé par Kpassa. Surtout que la Mission doit y ouvrir une sortie de secours. C'est donc cette divergence de vues qui risque de mettre le feu aux poudres entre les deux voisins. Depuis un moment donc, l'atmosphère est délétère entre le pasteur, sa famille et le fondateur d'école. La mairie de Port-Bouet qui a été saisie pour trancher cette affaire aurait demandé a M. Kpassa de construire son mur à partir des limites qui lui reviennent après l'achat des espaces, tout en laissant le couloir à sa place, nous a appris le pasteur Assemien. Quant à M. Kpassa, il soutient le contraire.

Fofana Mambé
Voir ses articles