Cocody : La résidence d'un ambassadeur européen cambriolée

Publié le Modifié le
cocody-la-residence-d-un-ambassadeur-europeen-cambriolee (Photo d'archives pour illustrer l'article)
Faits divers

Pour être téméraires, ces scélérats le sont assurément. Eux qui, à Cocody, ont pu griller la politesse au dispositif sécuritaire en place, pour pénétrer à l'intérieur de la résidence de l'ambassadeur d'un royaume européen à Abidjan.

Et de plus, il revient que c'est en pleine journée du lundi 21 novembre 2016, que ces travailleurs d'un autre genre ont fait leur « job ». Sur leur mode opératoire, nos sources rapportent que les malfaiteurs, une fois à l'intérieur de la résidence du diplomate, défoncent la baie vitrée barrant l'une des fenêtres. S'offrant ainsi un passage par lequel ils se glissent, pour pénétrer dans le salon.

Ici, ils passent au « scanner » la bibliothèque. Et ces bonhommes qui n'ont cure de causer un quelconque incident diplomatique, ne se limitent pas là. Ils pénètrent également dans le bureau de l'ambassadeur et passent celui-ci au crible. Et comme il fallait s'y attendre, bien entendu, toute cette ronde n'est pas faite pour prendre uniquement que de l'air en territoire « européen ». C'est bien pour voler. C'est pourquoi, ne perdant pas de vue leur objectif principal, ils font donc main basse sur de nombreux et importants biens. Notamment, un appareil photo numérique, des objectifs pour faire du Zoom, un porte-feuilles, un ordinateur-portable, des cartes de crédits bancaires, des cartes de fidélité à des compagnies aériennes de la place, une carte d'accès au magasin diplomatique, la Cni du diplomate, un permis de conduire. Puis enfin, une importante somme d'argent, tant en F Cfa, qu'en Euro.

Le beau butin amassé, les indignes individus se cassent des lieux. Se fondant ainsi dans la nature, sans avoir eu à faire face à une quelconque adversité.

Informée de ce cambriolage, la police arrive à la résidence diplomatique et procède à un constat d’usage. Une enquête est naturellement ouverte, pour mettre la main sur ceux qui ont opéré.

Madeleine TANOU

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Madeleine Tanou
Voir ses articles