Agboville : Un inconnu retrouvé mort près du carrefour Dioulakro

Faits divers
Publié le Source : Linfodrome
agboville-un-inconnu-retrouve-mort-pres-du-carrefour-dioulakro

Un jeune homme non encore identifié a été retrouvé mort à Agboville dans la nuit du lundi 25 décembre 2017, non loin du carrefour de Dioulakro.

Selon les informations qui nous sont parvenu, ce jeune homme aurait été mortellement poignardé par des individus dont l’identité nous est inconnue, de retour d’une viré nocturne pendant le réveillon de Noël.

De source concordante, un témoin des faits, répondant au nom de Zoumana, aurait révélé avoir aperçu le jeune homme aux environs de 22h. Ce dernier se dirigerait vers le rond-point de Dioulakro en état d’ivresse. Alors qu’il essayait de s’adosser au mur d’un kiosque pour reprendre des forces, le malheureux finit par s’écrouler et c’est en essayant de lui porter assistance qu’il s’aperçoit que le pauvre jeune homme gisait dans une mare de sang. « Il était 22 heures et mes amis et moi étions assis au rond-point, dans l’attente de la cuisson de notre poisson à la braise. Nous avions alors aperçu un jeune homme venant au rond-point en état d’ivresse sans doute. Pour nous, ce jeune homme s’était soûlé la gueule en cette fête de Noël, il était K.O complètement. Alors qu’il s’était adossé au mur d’un kiosque à café, nous l’avons vu peu après s’écrouler. Nous nous sommes empressés de le secourir. A l’aide de l’écran de mon téléphone portable, j’ai éclairé son visage. Il gisait dans une mare de sang, le visage était ensanglanté, des impacts d’armes blanches était visible sur son corps,et il agonisait », a relaté notre source.

Alertée, la police s’est rendue sur le lieu pour constater les faits. Un fourgon mortuaire s’est ensuite chargé de transférer le corps sans vie à la morgue. 

Sur instruction de la police, le chauffeur du corbillard, joint au téléphone, affirme, n’avoir retrouvé sur la victime aucune pièce d’identité pouvant permettre de l’identifier. Son  téléphone, par contre, a été remis aux agents des forces de l’ordre.

 

Jean Kelly Kouassi (Stg)

 

Jean Kelly KOUASSI
Voir ses articles