Ferkéssedougou : 4 élèves cités dans le vol et l’incendie d’un collège, l’acteur principal lâché par son père, professeur d’art plastique

Publié le Modifié le
ferkessedougou-4-eleves-cites-dans-le-vol-et-l-incendie-d-un-college-l-acteur-principal-lache-par-son-pere-professeur-d-art-plastique Ces élèves auraient mis le feu dans leur collège après avoir volé plusieurs objets
Faits divers

Cités dans un incendie à caractère criminel, quatre mineurs tous présumés voleurs ont été déférés après les résultats d’une enquête. Cette bouleversante histoire s’est déroulée à Ferkessédougou, le 16 février 2020.

Dans l’après-midi du dimanche 16 février 2020, un incendie s’était déclaré au collège Kyali de Ferkéssedougou, ville située dans le nord de la Côte d’Ivoire. Suite à ce drame, les forces de l’ordre ont diligenté une enquête pour situer les responsabilités face à cette affaire manifestement criminelle. Fort heureusement que les efforts de la police se sont soldés par des résultats positifs. Au terme de cette enquête, 04 individus mineurs ont été interpellés. Notamment, BHR 15 ans élève, en classe de 4ème ; CM alias Maness, 15 ans, en classe 4ème ; FM, 16 ans également en classe 4ème et KKA dit Souarez 17 ans, en classe de 6ème.

Selon la Direction Générale de la Police Nationale (DGPN), ces mineurs sont accusés de vol avec effraction suivi d'incendie volontaire des locaux de l'administration. Elle a indiqué que ces enfants sont rentrés par effraction dans les locaux de l'administration dudit collège. Ils auraient volé deux ordinateurs qu'ils ont cachés par la suite dans les toilettes avant de les remettre à un certain Doumbia dit « Faroteur » pour la vente.

En outre, ils se sont emparés d'un ordinateur de bureau, de paquets de rames, marqueurs etc... et ont caché ces objets sur la colline touffue située dans la cour dudit collège. Concernant l’incendie déclaré au collège Kyali de Ferkéssedougou, le petit Béda HR élève en classe de 4ème a déclaré avoir mis lui-même le feu à l'administration sans préciser ses intentions. Des affirmations prises au sérieux puisque le géniteur de BHR, enseignant d'art plastique au lycée moderne de Ferkéssedougou, a soutenu que son fils est un voleur de renom. A en croire le père, le fils a à son actif, plusieurs cas de vol.

 MT