Côte d'Ivoire

Ecole d’Electricité de Bingerville : Un individu menace de se suicider sur un pylône de ligne haute tension pour éviter de se faire dévorer par des chiens de garde

Faits divers
Publié le Source : Linfodrome
ecole-d-electricite-de-bingerville-un-individu-menace-de-se-suicider-sur-un-pylone-de-ligne-haute-tension-pour-eviter-de-se-faire-devorer-par-des-chiens-de-garde L'individu perché sur le pylône a finalement accepté de descendre après de longues négociations avec les sapeurs-pompiers militaires

Entre se faire dévorer par des chiens de garde et mourir par électrocution, un individu qui s’est introduit, ce jeudi 8 octobre 2020, par effraction à l’Ecole d’Electricité de Bingerville a opté pour la seconde alternative. Heureusement que les éléments du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) arrivés à temps l’en ont dissuadé.

Un drame a été évité de justesse, ce jeudi 8 octobre 2020, à l’école d’électricité de Bingerville. Un individu qui s’y est introduit par effraction, a été pris en chasse par les chiens de garde. Face au danger de se faire dévorer par les molosses, il a pris le risque de grimper sur un pylône de ligne haute tension. Sommé de descendre par les gardiens, il a refusé et menacé de se suicider depuis les hauteurs du pylône.

Selon une source proche du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM), c’est à 6h53 que le Centre d’appel a été alerté pour une personne menaçant de se suicider depuis les hauteurs d’un pylône de l’école d’électricité de Bingerville. Les soldats du feu ne perdent pas une seule seconde et engagent le Fourgon Pompe Tonne 12 de l'Indenié pour se présenter quelques instants après. Sur place, ils voient un individu qui a trouvé refuge sur un pylône, après avoir été pris en chasse par les chiens de garde.

Sommé de descendre par les gardiens, l’homme refuse carrément, préférant le suicide par électrocution plutôt que de se laisser dévorer par les chiens de garde.

Les sapeurs-pompiers usent d’astuces et après d’intenses négociations, le quidam accepte finalement de descendre des pylônes pour se mettre à leur disposition. Le drame a ainsi été évité grâce aux soldats du feu. Mais l’individu a été mis à la disposition de la police pour la suite de la procédure.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.