Côte d'Ivoire

Arrah : Deux enfants retrouvés morts nus dans un véhicule, la ville est en émoi

Publié le Modifié le
arrah-deux-enfants-retrouves-morts-nus-dans-un-vehicule-la-ville-est-en-emoi Les deux mômes sont morts dans des circonstances non encore élucidées
Faits divers

Deux enfants de 4 ans, prénommés Emmanuel, portés disparus depuis le samedi 15 mai 2021, à Arrah, dans la Région du Moronou, ont été retrouvés morts et nus le lendemain dimanche dans une cour voisine.

Le quartier Ewanou à Arrah est en émoi, après la découverte macabre faite, au petit matin du dimanche 16 mai 2021. En effet, deux enfants prénommés Emmanuel, et âgés d’environ 4 ans, portés disparus la veille, ont été retrouvés morts dans un véhicule, sans leurs tenues. Mais l’un d’entre eux portaient encore sa chaussure.

Selon une source sur place, les deux homonymes résidant au quartier Ewanou dans des cours voisines situées non loin du carrefour Corridor se sont retrouvés, comme à leur habitude, dans l’après-midi du samedi 15 mai 2021, pour jouer ensemble. Mais jusqu’à 17 heures, les deux amis qui rentraient d’ordinaire chez eux après leurs jeux étaient introuvables. Inquiets, leurs parents alertent tout le quartier pour entamer des recherches, une fois la nuit tombée. Mais jusqu’à 3 heures du matin, les mômes étaient encore introuvables. C’est tout malheureux que leurs parents et les bonnes volontés qui étaient à leur recherche retournent chez eux, tout en espérant les retrouver saints et saufs le lendemain.

Malheureusement, les deux Emmanuel ont été retrouvés sans vie, le dimanche 16 mai 2021. A en croire notre source, à 6h, une dame qui balayait sa cour située en face de celles des enfants disparus, les découvre dans un véhicule stationné. Dès lors, elle alerta tout le voisinage qui vient faire le triste constat.

Mais contrairement aux rumeurs répandues dans la ville, aucun organe des enfants n’a été enlevé, même si notre informateur nous apprend que « on a constaté des lésions sur la peau des enfants ».

De quoi sont-ils morts et pourquoi les enfants qui étaient habillés ont été retrouvés morts et nus, dans un véhiculé stationnés dans une cour habitée ? Selon notre source, le député Mathias Ahondjon N’guessan, saisi de l’affaire, s’y est impliqué pour que toute la lumière soit faite.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.