Incendie à Yopougon Saint-André: Une des sœurs accusées demande pardon

Faits divers
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
incendie-a-yopougon-saint-andre-une-des-soeurs-accusees-demande-pardon

Les habitants du quartier Sicogi situé en face du grand portail de l'église catholique Saint-André, à Yopougon, ont vu leurs domiciles pour certains et leurs magasins pour d'autres, partir en fumée le jour de la célébration du Ramandan. Deux sœurs étaient accusées d'être à la source de ce malheureux évènement. La principale incriminée a, dans une interview, présenté ses excuses.

 « Je demande pardon à mes voisins qui ont vu leurs maisons et leurs biens partis en fumée. Ma sœur et moi leur demandons pardon. Ce n’est pas parce que on ne se parlait pas que cela est survenu. L’incident est arrivé à notre détriment. Nous n’avons pas fait exprès. Nous avons beaucoup de remords. Ce sont des gens qui ont dramatisé l’histoire en racontant n’importe quoi. Je demande à l’État de nous venir en aide afin de reconstruire toutes les maisons touchées par l’incendie. C’est gênant pour nous de voir nos voisins dans ces conditions. Nous demandons sincèrement aux autorités de nous pardonner et nous venir en aide », a supplié D.A. qui a souhaité recueillir l'anonymat.
Elle a saisi l'occasion pour apporter des éclaircies sur la cause de cet incident. Contrairement, à ce qui circulait comme information, c'est un problème de santé et non la haine qui l'a rendue impuissante face à ce déclenchement d'incendie. « J’étais couchée, je dormais parce que la veille je n’avais pas pu fermer l’œil. J’ai fait une crise d’AVC, il n’y a pas longtemps; cela fait deux ans maintenant. Je n’avais pas pu dormi durant toute la nuit donc j’avais prévu me rattraper dans la matinée du lendemain. Le matin, après avoir fini mes petites tâches domestiques, je suis allée me coucher. Je ne savais même pas ce qu’il se passait. Ma petite sœur avait sa petite bouteille de gaz (faitout) dans la chambre. Il a voulu réchauffer sa sauce rapidement. Après avoir mis la marmite sur le gaz, elle est allée s’asseoir dans la cour pour découper des oignons. Oubliant avoir mis quelque chose au feu dans la chambre. Elle a été alertée par le voisin à cause de la fumée qui sortait de sa chambre. Elle s’est dépêchée d’aller voir. C’est comme cela que le feu a commencé. Je n’en savais rien, ce sont les gens qui m’ont relaté les faits. Lorsque le feu a commencé, j’étais encore dans la maison. C’est la fumée qui m’a fait sortir mais il était déjà trop tard », a-t-elle explicité.
Rappelons que le mercredi 12 mai 2021, un incendie s'est déclenché à Yopougon Sicogi en face du grand portail de l'église catholique Saint-André. 10 maisons et 6 magasins ont brûlé dans le feu. Il a été rapporté que la haine que se vouaient les deux sœurs était à la base de ces dégâts.


ALAIN ZADI