Côte d'Ivoire / Nord

Drame à Kouto : Deux jeunes meurent en essayant de sauver un enfant dans un trou perdu

Faits divers
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
drame-a-kouto-deux-jeunes-meurent-en-essayant-de-sauver-un-enfant-dans-un-trou-perdu Ils sont tous mort en essayant de sauver un enfant dans un vieux puit à Kouto

Un drame a paralysé la ville de Kouto dans l’après-midi du mercredi 22 septembre 2021. Il s’agit d’une ville située au nord de la Côte d’Ivoire précisément dans la région de la Bagoué. Le chef-lieu qui relie la ville de Boundiali à celle de Tingrela qui a assisté un drame choquant.

Trois personnes ont trouvé la mort dans un vieux puit, longtemps ignoré par la population Koutolaise. Selon les témoignages ce drame s’est produit dans le quartier ‘’Dagnogôla’’, dans le lieu d’activité d’un groupe de femmes qui font de l’attiéké.

A en croire un témoin, une petite fille qui jouait avec ses camarades aurait couru vers le trou. Et par inattention l’enfant glisse dans le trou ce qui a alerté la population. C’est ainsi qu’un jeune homme de bonne volonté a décidé de voler au secours de l’enfant. Ce premier sauveur n’hésitant pas à descendre pour faire sortir l’enfant du trou.

Une fois dans la profondeur du trou le jeune homme s’étouffe au même titre que l’enfant. Les deux incapables de remonter. Ne voulant pas rester sans rien faire un deuxième sauveteur, Sindou Dao décide à son tour d'aller à leur secours.

Malheureusement celui-ci s’étouffe  également une fois descendu dans le trou. « La ville de Kouto est en deuil. Une petite fille est tombée dans un trou. Et la première personne qui voulait lui sauver la vie travaille à timbroni, un village voisin. Ce dernier a profité de son temps de repos pour venir manger à kouto. Il a été alerté par les cris des femmes autour. Sans hésiter il a volé au secours de l’enfant mais il n'a pas pu. La troisième personne est un frère dao, lui aussi voulait donner coup de main au premier pour l'aider à sortir. Mais hélas, ils ont tous resté dans ce vieux puit. Nous somme tous peiné par ce drame », témoigne un riverain, Ibrahim Dembélé.

Les trois corps sans vies ont pu être évacués par un guérisseur qui a pris des dispositions mystiques pour avoir accès au trou sans difficulté. Par la suite les malheureuses dépouilles ont été inhumées dans une tristesse commune de toute la population.  

 

Mariam Coulibaly (Stg)