Côte d'Ivoire

Adzopé : Le corps sans vie d’un sergent de police découvert dans son lit

Publié le
adzope-le-corps-sans-vie-d-un-sergent-de-police-decouvert-dans-son-lit Le corps du sergent Mini Aimé Romuald a été enlevé pour sa conservation à la morgue d'Adzopé (Ph d'archives)
Faits divers

Le corps sans vie du sergent de police Mini Aimé Romuald en service au District de police d’Adzopé a été découvert, le dimanche 24 octobre 2021, dans sa chambre, allongé sur son lit et enveloppé dans un drap.

Le District de police d’Adzopé a été frappé par le malheur, le dimanche 24 octobre 2021. En effet, le sergent de police Mini Aimé Romuald, 33 ans, qui y était en service, a tiré sa révérence. Son corps a été découvert, allongé dans son lit et enveloppé dans un drap.

Sur les circonstances de son décès, nos sources informent que le sergent Mini Aimé Romuald vivait seul. Contrairement à ses habitudes, il n’est pas sorti de sa maison, le dimanche matin. En outre, il ne répondait pas aux appels qui lui étaient faits. Mais qu’est-ce qui se passe ? Son voisin K.N. Fabrice inquiet, saisit la police, dans la soirée. Les instants qui suivent, des éléments de police se déportent sur les lieux où ils trouvent d’autres voisins qui confirment les dires de Fabrice.

Les éléments de police se mettent à tambouriner à la porte non sans lancer des sommations. Peine perdue. En désespoir de cause, ils font appel à un serrurier pour ouvrir la porte. Une fois cela fait, ils découvrent dans la seconde pièce le corps sans vie du sergent Mini Aimé Romuald, enveloppé dans un drap et allongé sur le lit. Passés les premiers moments d’émotion, les éléments de police sollicitent le Dr K.Y. en service à l’hôpital général d’Adzopé aux fins d’examens. Ce dernier confirme le décès du sergent Mini Aimé Romuald. A en croire le toubib, le décès du policier serait survenu 6 heures de temps avant la découverte du corps et pourrait être attribué à un accident vasculaire cérébral (AVC).

Selon nos sources, aucune trace de violences ni de consommation de substances toxiques n'a été observée.

Après le constat, le corps de Mini Aimé Romuald a été enlevé pour sa conservation à la morgue d’Adzopé.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.