Côte d'Ivoire

Toumodi : Un élève gendarme sous-officier vole une moto et se fait tabasser par des populations en colère

Faits divers
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
toumodi-un-eleve-gendarme-sous-officier-vole-une-moto-et-se-fait-tabasser-par-des-populations-en-colere L'élève sous-officier a été sérieusement amoché par des populations en furie

N.K.W., élève gendarme sous-officier, a été évacué, le mardi 30 novembre 2021, dans un état lamentable, au Centre principal de santé (CPS) de la Gendarmerie Nationale d’Agban, pour sa prise en charge médicale. Il a été tabassé par des populations en colère, après avoir volé une moto à Toumodi où il a passé deux jours dans un hôtel sans payer le moindre sou.

L’élève sous-officier, N.K.W., matricule 87874, en service à l’escadron d’Adzopé, a été admis, le mardi 30 novembre 2021, au Centre principal de santé (CPS), de la Gendarmerie Nationale d’Agban pour des soins que nécessite son état de santé. Sérieusement amoché à la suite du vol d’une moto à Toumodi où il a passé deux jours dans un hôtel sans payer la facture, il est pris en charge par un médecin de la maréchaussée.  

Selon nos sources, cet élève sous-officier souffrirait de troubles mentaux. En raison de son état de santé, il a bénéficié d’une prise en charge par un gendarme médecin psychiatrique. On en était là, quand N.K.W, vient à disparaitre des radars de la gendarmerie. En fait, pour des raisons encore inconnues, il s’est retrouvé dans la Région du Bélier, précisément à Toumodi. Dans cette ville, l’élève sous-officier, véritable armoire à glace, choisit un hôtel où il passe deux jours. Mais pour ses courses, N.K.W. a besoin d’un moyen de déplacement. C’est pourquoi il jette son dévolu sur une motocyclette qu’il vole d’ailleurs.

Repéré par les propriétaires de l’engin roulant, il a été interpellé. Ce n’est pas tout. Il a payé chèrement son acte. Aidés par des badauds en colère, les propriétaires de la moto lui font subir une véritable ‘’chirurgie esthétique’’. Autrement dit, l’élève sous-officier passe un mauvais quart d’heure aux mains des populations en colère. Plus tard, il est conduit à la brigade de la ville.

Vu son état de santé, les autorités judiciaires décident qu'il soit conduit dans un centre spécialisé pour être pris en charge. Bien avant, N.K.W. reçoit les premiers soins. Par la suite, il a été évacué sur Abidjan dans l’ambulance de l’hôpital général de Toumodi, sous bonne escorte des éléments de la Gendarmerie Nationale.

Selon nos sources, N.K.W. est passé par l’école de Gendarmerie de Toroguhé, située à 7 kilomètres de Daloa.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.