Côte d'Ivoire

Bangolo : Un homme accusé de viol recherché par la gendarmerie, ce qu’il a fait à sa victime en présence de sa fille

Publié le Modifié le
bangolo-un-homme-accuse-de-viol-recherche-par-la-gendarmerie-ce-qu-il-a-fait-a-sa-victime-en-presence-de-sa-fille La gendarmerie est aux trousses d'un présumé violeur à Bangolo (Ph d'illustration)
Faits divers

La gendarmerie est aux trousses d’un agent d’un service public pour un cas présumé de viol sur Mlle D.E., dans la nuit du dimanche 26 décembre 2021, dans le village de Bangolo-Carrefour, dans la commune de Bangolo.

M.F., un agent pré-collecteur d’un service public de Bangolo est accusé de viol par Mlle D.E., résident à Bangolo-Carrefour, dans la commune de Bangolo, une ville ivoirienne située dans la Région du Guémon. Selon la victime rencontrée, le lundi 27 décembre 2021, par le confrère Soir Info, les faits se sont produits dans la nuit du dimanche 26 décembre 2021, aux environs de 22 heures, au moment où toute la cour où elle habite est endormie. Elle a donc été violée en pleine nuit à son domicile sous le regard de sa fille de 7 ans.

Un violent coup à l’œil gauche

Le présumé violeur a profité de l’absence de l’époux de sa victime pour commettre son acte. A en croire Mlle D.E, M.F. a fait irruption dans sa chambre à coucher. Et obéissant à son plan diabolique, il s’est jeté sur elle et lui a collé un vieux tissu à la bouche pour l’empêcher de crier. Mais la jeune femme qui refuse d’être une proie facile engage une lutte avec son violeur. Elle joue son va-tout, mais très rapidement, la lutte va basculer en faveur de l’homme. En effet, explique-t-elle, son bourreau lui assène un violent coup à l’œil gauche pour lui rappeler qu’il n’est pas là pour plaisanter.

Mlle D.E. est à la merci de l’agent pré-collecteur

Sa fille de 7 ans qui n’y comprend rien assiste à la scène sans pouvoir la secourir. De toute façon, elle n’en a pas les moyens. Désormais réduite à sa plus simple expression, Mlle D.E. est à la merci de l’agent pré-collecteur qui prend son temps à satisfaire sa libido. Il possède la pauvre victime comme un bucheron. Après un dernier râle digne d’un félin, il se résout à prendre la tangente dans la nuit noire.


Souillée et blessée dans sa chaire, Mlle D.E. pleure à chaudes larmes. Ses voisins alertés par les pleurs se précipitent dans sa chambre où ils la trouvent en sang. Elle prend son courage à deux mains et leur raconte sa mésaventure.

« Un agent pré-collecteur coutumier des faits »

Comme rapporté par le confrère, cet agent pré-collecteur est coutumier des faits. Ses proches racontent qu’il n’est pas à son premier acte.

La gendarmerie alertée est en alerte maximale pour mettre le grappin sur le présumé violeur.

Ces derniers temps, les cas de viol se sont multipliés en Côte d’Ivoire. En novembre dernier, une mémé de 73 ans a été violée par un cultivateur de 48 ans à Tambi, village situé à 37 kilomètres de Bondoukou.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.