Côte d'Ivoire

Tanda : Un jeune fusillé dans la jambe après avoir volé un porc avec ses amis

Publié le
tanda-un-jeune-fusille-dans-la-jambe-apres-avoir-vole-un-porc-avec-ses-amis O. Abdoulaye a reçu une décharge de chevrotine dans la jambe gauche
Faits divers

Un jeune âgé de 35 ans, domicilié au quartier Zongo de Tanda, a été fusillé, dans la nuit du mardi 28 décembre 2021, au moment où il s’apprêtait à dépecer et préparer un porc volé dans une ferme, non loin du barrage de la ville.

Le nommé O. Abdoulaye, sans profession, domicilié au quartier Zongo de Tanda a été évacué, au Centre hospitalier régional (CHR) de Bondoukou, pour une meilleure prise en charge, en raison de la gravité de sa blessure. Il doit suffisamment prier pour éviter l’amputation. Il a été découvert tôt dans la matinée du mercredi 29 décembre 2021, au quartier MUVEP de Tanda, baignant dans une mare de sang, après avoir reçu la veille, une décharge de chevrotine de calibre 12 dans la jambe gauche, au niveau du mollet.

Les faits

Les faits se sont produits dans la nuit du mardi 28 décembre 2021. Selon les propos de la victime, O. Abdoulaye, il a été joint, aux environs de 21 heures, téléphoniquement par ses amis, l’invitant à venir partager de la viande de porc qu’ils venaient de voler dans la ferme située non loin du barrage de la ville.

Sans perdre de temps, il se joint au groupe et abattent l’animal. Sur place, ils décident de préparer une partie et réserver certainement l’autre pour la fête de janvier qui pointe à l’horizon. L’ambiance est bonne. Aux environs de 23 heures, O. Abdoulaye et ses amis s’affairent à dépecer, comme prévu, le porc et passer aux choses sérieuses.

Ça sent le roussi

Mais l’atmosphère va changer, quand, subitement, selon la victime, les propriétaires de la ferme, au nombre de deux, débarquent sur les lieux. L’un deux est armé d’un fusil de chasse de type calibre 12. Ça sent le roussi et c’est la débandade. Le porteur du fusil ouvre alors le feu dans la direction de O. Abdoulaye et ses amis. Atteint à la jambe gauche, il s’écroule quelque part dans l’obscurité.

« Il réussit à se trainer jusqu’au quartier MUVEP »

Dans un instinct de survie, il réussit à se trainer jusqu’au quartier MUVEP. Le lendemain mercredi 29 décembre 2021, les forces de l’ordre reçoivent un appel anonyme faisant état d'un homme grièvement blessé par balle et couché dans une mare de sang. Immédiatement, les forces de l’ordre se sont rendues sur les lieux.

Sur place, les éléments des forces trouvent effectivement un individu allongé à terre baignant dans une mare de sang. Ils sollicitent l'hôpital général de Tanda, qui a dépêché une ambulance pour le transport de la victime pour les premiers soins. Mais en raison de la gravité de son état, il a été évacué au CHR de Bondoukou pour une meilleur prise en charge.

Le Procureur a été avisé et une enquête est ouverte.

Cette histoire rappelle celle d’un gang de voleurs de cochons et d’autres animaux domestiques démantelé à Tiébissou, précisément dans le village de Konankro.  

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.